CHRONIQUE #123 | ℒes Soeurs Grémillet

61vy2ydziml

𝓖𝑒𝓃𝓇𝑒 : Bande-dessinée

𝓣𝒾𝓉𝓇𝑒 : Les Soeurs Grémillet T.1 – Le rêve de Sarah

𝓐𝓊𝓉𝑒𝓊𝓇 : Di Gregorio & Barbucci

𝓔𝒹𝒾𝓉𝒾𝑜𝓃 𝑒𝓉 𝓟𝒶𝓇𝓊𝓉𝒾𝑜𝓃 : Dupuis (2020)

𝓝𝑜𝓂𝒷𝓇𝑒 𝒹𝑒 𝓅𝒶𝑔𝑒𝓈 : 72 pages

ℛ𝑒́𝓈𝓊𝓂𝑒́ : Plonger dans l’histoire comme dans un rêve… Dans un turquoise lumineux et mélancolique apparaissent pour la première fois les trois soeurs Grémillet, guidées par des méduses qui flottent, jusqu’au grand arbre et son palais de verre. À l’intérieur, une petite méduse lévite au-dessus d’un lit. Sarah, l’aînée, ne s’explique pas ce rêve étrange. Obsédée par ce mystère, elle parviendra à l’élucider avec l’aide de ses deux soeurs.

ligne-rose

𝚂𝙴𝚁𝚅𝙸𝙲𝙴 𝙿𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴 – 𝙴𝙽 𝙿𝙰𝚁𝚃𝙴𝙽𝙰𝚁𝙸𝙰𝚃 𝙰𝚅𝙴𝙲 𝙻𝙰 𝚅𝙾𝙸𝚇 𝙳𝙴𝚂 𝙻𝙴𝙲𝚃𝚁𝙸𝙲𝙴𝚂

𝒰ne bande-dessinée coup de coeur, sublime, aux sujets touchants et à l’aspect onirique.

ressenti-livre

𝒥’aimerais lire encore plus de bande-dessinée et je me rends compte que dès qu’elles parlent de fantastique, elles me plaisent forcément ! Celle-ci a tout pour plaire, d’une couverture au toucher particulièrement agréable, à des couleurs pleines de nuances  où la différence entre les rêves et la vie des jeunes filles est parfaitement mise en valeur grâce aux couleurs, chaudes dans la réalité, froides mais féériques dans le rêve.  J’ai trouvé qu’elle était assez complète, il n’y a pas cette impression de trop peu que j’ai d’habitude, il y avait suffisamment de pages pour une intrigue finie ! On commence la bande-dessinée en naviguant dans les rêves de l’ainée, avec des petites méduses bleues, un grand arbre et une ambiance onirique et duveteuse. Ce côté de l’intrigue m’a fascinée par sa beauté et sa résolution est infiniment émouvante, c’est quelque chose auquel je n’aurais pas pensé.

ℒa relation entre les soeurs est traitée à merveille, de l’ainée qui se sent responsable de ses soeurs aux deux cadettes chacune dans leur monde, qui se sentent incomprises. J’ai eu un coup de coeur pour la plus jeune, Lucille, l’amie des chats, tellement douce et pure d’esprit. L’ensemble est d’une bienveillance superbe, même si les sujets traités sont assez poignants. On assiste à une enquête des trois soeurs sur le passé de leur mère, qui va révéler bien des secrets cachés, qui semblent hanter la petite famille… Il y a plein de petits détails contemporains dans les dessins, ça ajoute du réalisme, ce qui donne un mélange d’ambiance saisissant.

ℒ’ambiance générale est vraiment féérique, grâce au style graphique doux, même dans le monde réel et c’était un véritable plaisir de plonger littéralement dans cette BD fantastique, dans tous les sens du terme. Je tiens aussi à rajouter que la ville dans laquelle évolue la famille envoie du rêve, une serre mystérieuse, une académie de sciences, des maisons médiévales… La fin m’a satisfaite puisqu’elle apporte les réponses dont on avait besoin et ce tome aurait clairement pu se suffire à lui-même, mais je suis bien curieuse de lire ce que les auteurs ont prévu pour la suite ! Au final, c’est une bande-dessinée sur l’amour dans une famille, mais le petit aspect fantastique qui n’est finalement pas le centre du récit rend l’ensemble douillet et sublime.

coup de coeur

3 commentaires sur « CHRONIQUE #123 | ℒes Soeurs Grémillet »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s