Escape Game : l’arche perdue

Depuis toujours, je suis fan d’énigmes et de chasse au trésor. Les escape game ne sont sortis de terre en France qu’il y a peu et je cherche depuis à en faire un. Le prix reste encore élevé, malgré le nombre de jeux à Paris. Il s’agit d’un mélange de chasse au trésor et de casse-tête, qui se joue à plusieurs (entre amis c’est mieux) et demande coopération et écoute. Avec ma petite équipe, nous avons cherché le moins cher ainsi qu’un thème qui pourrait nous plaire. Le Victory Escape Game nous paraissait un bon compromis, avec un choix entre la mission Interstellaire et l’Arche Perdue. C’est sur cette dernière que notre équipe de quatre novices s’est dirigée.

victory-escape-game

Le lieu : Victory Escape Game à Paris (métro Arts & Métiers ou Opéra)

Prix : de 20 à 32 euros par personne, en fonction des horaires

Difficulté : moyenne à difficile

Mission : De courageux explorateurs ont mis la main sur un manuscrit supposant que l’arche perdue d’Apocalipto serait situé dans une zone reculée des jungles de l’Amérique du Sud. D’après la légende, une statuette dorée du dieu conférerait à son propriétaire jeunesse éternelle.Sur la piste de cette statuette, en pleine jungle amazonienne, vous atterrissez devant un temple avec de mystérieuses inscriptions.

ligne-rose

Nous sommes arrivés sur le site, très accessible en métro, pour la séance de 14h. Un petit conseil : allez-y avant 16h, c’est carrément moins cher. Ça nous a coûté 24€ chacun (eh oui, ça pique !) mais au moins pas besoin de payer les 100 balles pour 4 à la réservation. Première surprise agréable : l’équipe est très jeune et sympathique. On nous emmène dans un petit salon d’accueil où on peut se servir des boissons gratuitement (encore heureux) avant de partir à l’aventure. Le metteur en scène nous explique la mission dans le couloir, vu qu’une meute de 12 joueurs vient d’arriver, puis on passe au vestiaire déposer nos sacs.

Au niveau de l’escape game en lui-même, je ne vais pas vous spoiler mais celui-ci était absolument génial. L’immersion était totale et les décors très bien réalisés. Il y a seulement deux salles pour cet escape game, mais le nombre d’énigmes est laaargement suffisant. J’estime que quatre aventuriers est le nombre parfait pour cette salle, mais il faut quand même bien se connaitre, pour éviter de se hurler dessus. La communication est vraiment le rouage le plus important pour que ça marche. Comme ils nous l’expliquent au départ, dès qu’on trouve un truc, il faut le partager avec les autres. CO-HE-SION.

escape-game-ruine

Du coup, pour notre progression à nous, on était carrément novices et le niveau de difficulté de l’escape était à 50% de réussite. Donc, même si on a pas réussi, on était plutôt fiers de nous ! On y était presque, le crâne de cristal était à portée de main. Bon, au moins, on est pas restés coincés mille ans ! Mais le chronomètre avance terriblement vite, il faut vraiment faire attention ! En bref, moi qui adore les mythes incas, j’ai adoré ce premier escape game dans la jungle et les ruines, je le recommande et ce ne sera pas le dernier pour moi ! Un grand merci à mes amis pour l’escape game et la soirée qui a suivi !

photo-souvenir

Et vous, ça vous tente les escape game ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s