Les Origines T.1 – Cassandra Clare

les-origines-cassandra-clare-chronique Titre : Les Origines – T.1 L’Ange Mécanique

Auteur : Cassandra Clare

Edition & Parution : Pocket Jeunesse (2012)

Nombre de pages : 544 pages

Résumé : Tessa débarque à Londres pour rejoindre son frère. Mais à peine arrivée, elle tombe dans un piège : enlevée par les horribles Soeurs Noires, elle développe des pouvoirs qu’elle ignorait posséder. Jusqu’au jour où Will, un Chasseur d’Ombres, la libère et lui apprend qu’elle est une Créature Obscure. Un nouveau destin attend Tessa dans un monde mystérieux, où vampires, sorciers et autres créatures de l’ombre règnent en maîtres…

ligne-rose

Pour commencer, il faut savoir que je suis une (très) grande fan de la saga The Mortal Instruments. Je l’ai commencé juste après la sortie du film, que j’ai adoré grâce à Lily Collins, et j’ai sombré dans cet univers pour ne plus jamais en ressortir. Pourtant, quand j’ai vu qu’elle avait écrit la préquelle des Origines, je n’ai pas accroché. Aucune idée de pourquoi. Récemment, j’ai fait l’acquisition du premier tome pour quelques deniers, parce que je ne veux pas juger sans avoir lu. Et puis, il faut avouer que la couverture m’a bien tentée.

ressenti-livre

J’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire au tout début, parce que j’ai eu un sentiment de vide. Et puis passer de l’Amérique à l’Angleterre d’un bouquin à l’autre, je n’étais plus très habituée. Par contre, j’ai très vite accroché aux personnages, sauf Jessamine, elle fait un peu enfant gâtée. J’ai été ravie de retrouver Magnus, on comprend aussi pas mal de choses par rapport à Camille. C’est agréable de retrouver les noms connus d’Herondale, des Lightwood… Je ne sais pas qui je préfère entre Will et Jem, bien que j’ai un petit faible pour James, il est plus doux. J’avais un peu peur que Tessa réagisse comme une gamine, mais j’ai adoré sa répartie. Je la trouve très courageuse, vu ce qu’elle prend dans la gueule, je me serais évanouie en 10 secondes :’)

Au niveau de l’univers, connaissant déjà le monde des Chasseurs d’ombres, je ne me suis pas sentie dépaysée. La période choisie est quand même bien plus sombre que celle qu’on connaissait avec Jace et Clary. Les relations avec le monde obscur sont encore plus compliquées par ailleurs. La nouvelle problématique qui est celle des automates est très intéressante. Il va falloir que je me jette sur le 2 car la nature de Tessa est encore incertaine et les questions que l’on se pose tout du long n’ont pas trouvé de réponses encore. Il y a beaucoup d’ombre autour de ses parents également. Je suis vraiment rentrée dans l’histoire dans les 200 dernières pages, qui sont riches en rebondissements. Je vais rester polie, mais je ne m’imaginais pas du tout le retournement de situation autour du Magistère. C’est très bien amené par Cassandra Clare, ça surprend, mais en même temps, on se sent con, c’est génial ! Enfin bref, j’ai beaucoup apprécié cette lecture et je pense lire la suite avant la fin de l’année !

quatre-sur-cinq

L’actualité est remplie pour Cassandra Clare ces derniers mois. En effet, le premier tome d’une séquelle intitulée Renaissance vient d’être publié, toujours chez PKJ. Je vais d’ailleurs me jeter dessus dès que j’en aurai les moyens. Côté adaptation, l’année dernière, Freeform (chaîne américaine jeunesse) a repris le flambeau de The Mortal Instruments, éteint après le flop du film. Je vous en parlerai bientôt dans une chronique de mes séries préférées (spoiler : Matthew Daddario ♡).

Publicités

Un commentaire sur « Les Origines T.1 – Cassandra Clare »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s