CHRONIQUE #100 | 𝒜isu : l’éveil du sang

couv60239641

𝓖𝑒𝓃𝓇𝑒 : Fantasy

𝓣𝒾𝓉𝓇𝑒 : Aisu T.1 – L’éveil du sang

𝓐𝓊𝓉𝑒𝓊𝓇 : Isabelle Semenadisse

𝓔𝒹𝒾𝓉𝒾𝑜𝓃 𝑒𝓉 𝓟𝒶𝓇𝓊𝓉𝒾𝑜𝓃 : Indépendant (2019)

𝓝𝑜𝓂𝒷𝓇𝑒 𝒹𝑒 𝓅𝒶𝑔𝑒𝓈 : 337 pages

ℛ𝑒́𝓈𝓊𝓂𝑒́ : Exaspérée de voir ce que les Normes avaient fait de la Terre, Mère Nature a tout rasé sans préavis sous le coup de la colère. À présent, nous sommes en 3022, la Magik est revenue sur la planète et certains Normes ont développé des dons en relation avec les animaux, les éléments ou les Esprits Légendaires. Au milieu de ces Magiks, il y a moi, Frédérique. Je suis une Norme Sans-pouvoir sur le point de terminer ma formation de Gardien des arts et de réaliser mon rêve. Mais malheureusement, mon passé semble me rattraper et je me retrouve à affronter un monde que j’exècre, mon tuteur dont le passe-temps préféré est de me pourrir l’existence, sans oublier le Légendaire Esprit dragon à cause de qui ma vie va basculer. Il y a des jours comme ça, on devrait vraiment rester couché.

ligne-rose

𝚂𝙴𝚁𝚅𝙸𝙲𝙴 𝙿𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴

𝒰ne fantasy aux bases déjà vues mais très addictive, haute en couleurs, avec beaucoup d’humour et des personnages attachants et caractériels.

ressenti-livre

𝒫arlant de dragons, je pensais apprécier ma lecture, mais peut-être pas à ce point là. Le début est un peu commun, avec une remise à zéro de notre société après que les hommes ou ici les Normes aient fait trop de bêtises avec la nature. On apprend qu’il existe différentes « castes » dans ce nouveau monde, où la magie, la Magik est réapparue et définit les êtres. Il y a les normes, donc des Sans pouvoirs, des Traditionnels, qui se transforment en des animaux totems plus ou moins puissants, des Magikans et des Légendaires qui sont les plus puissants, avec une sorte de Consulat où siègent les Ultimes, meilleurs d’entre tous. Jusqu’ici, ce n’est pas un renouvellement de la fantasy, ce n’est pas très original. Mais j’ai vraiment adoré parce que tout s’explique bien et laisse du mystère au lecteur, que les personnages sont vraiment attachants et peu communs, même si certains schémas se répètent. L’autrice est parvenue à créer un univers déjà reconnaissable mais qui a ses particularités qui le rendent unique, je ne sais pas si c’est très clair ahah. C’est très fluide, plein d’actions et de rebondissements et vraiment addictif, je trouve ! J’ai juste remarqué une concordance des temps qui n’était pas très au point, mais ça ne dérange pas vraiment la lecture.


ℒes personnages et notamment Frédérique, la protagoniste principale, est exceptionnelle. J’ai aimé qu’elle ne soit pas que forte, qu’elle ait ses moments de faiblesse. Elle a un tel franc-parler que je l’ai appréciée de suite, elle m’a fait beaucoup rire pendant le récit ! Elle a été orpheline très jeune, enlevée et maltraitée pendant une bonne partie de sa vie, et n’a appris qu’avant ses vingt ans qu’elle n’était pas une moins que rien mais la fille de deux gens très puissants, dont une Légendaire dragon. Il y a beaucoup de mystères, de trahisons dans ce roman et ça donne des retournements de situation vraiment étonnants à suivre. Au cours de sa vingtième année, elle apprend soudainement qu’elle n’est pas une norme mais un mélange très puissant de ses parents et sa vie en est plus que bouleversée. Elle ne change pas d’attitude pour autant, ne respecte pas vraiment l’autorité comme depuis toujours, et ne supporte pas les gens qui sont en haut du système. C’est un personnage entier, émouvant et vraiment drôle.


𝒮a meilleure amie, Emma, est très attachante également, elles se complètent à merveille et cette dernière est très loyale et protectrice malgré sa puissance moindre au final. J’espère revoir ses amis du monastère car on les voit beaucoup moins lors de la deuxième partie du récit, et j’avais adoré son binôme. Son parrain a l’air bienveillant mais j’ai toujours eu du mal avec le principe de cacher des choses importantes pour le bien de la personne. C’est comme ça que les ennuis arrivent, et ici, c’est un euphémisme !  La cuisinière ou les Gardiens proches de Frédérique ont tous des personnalités bien définies et j’ai bien aimé qu’elle les considère comme ses amis et pas comme des gens à son service, tout comme pour le valet dont j’ai adoré les mimiques. Frédérique exaspère tout le monde mais tous l’aiment et c’est trop mignon à lire. J’ai beaucoup aimé qu’elle retrouve un semblant de famille et qu’elle s’y attache, alors j’espère qu’il n’y aura pas trop de morts !


𝓘l y a encore beaucoup de mystères à élucider, notamment sur les gens qui lui veulent du mal. Le pourquoi, on le sait, puisque Frédérique est devenue l’une des plus puissantes de sa Terre, mais pour le reste, c’est encore flou. Pourtant, on a eu plein de réponses dans ce premier tome et c’est très satisfaisant. Lorsque la jeune femme rencontre Raphaël, j’ai eu peur que l’on tombe dans une histoire d’amour hyper convenue, mais grâce à son caractère bien trempé, j’ai vite été rassurée :’). J’ai hâte qu’on en sache plus sur leur lien, puisqu’ils ont été mariés enfant et que Fred n’est clairement pas le genre de personne à qui ça va faire plaisir quand elle s’en souviendra. Raphaël est un poil énervant par son manque de réponses mais je l’aime beaucoup, son tempérament est assez proche de celui de la jeune femme, et j’adore son dragon aussi, c’était trop mignon ! Quand à celui de Fred qui se réveille après de nombreuses années, comment vous dire que leur rencontre est glaçante. J’ai eu très peur qu’elle ne puisse pas « maitriser » Aisu et qu’elles ne s’entendent jamais à cause du fait qu’elles n’aient pas pu grandir ensemble. Au final, je trouve qu’elle prend soin d’elle et j’espère qu’on pourra voir une jolie relation se développer ! J’ai bien aimé qu’on puisse avoir le point de vue d’autres personnages de temps en temps mais que l’on reste le plus souvent auprès de Frédérique.

dix-huit

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s