CHRONIQUE #91 | ℒe prince écarlate

couv14211881

𝓖𝑒𝓃𝓇𝑒 : Fantastique

𝓣𝒾𝓉𝓇𝑒 : Les Secrets du Strom T.2 – Le prince écarlate

𝓐𝓊𝓉𝑒𝓊𝓇 : Emmanuelle & Benoit de Saint Chamas

𝓔𝒹𝒾𝓉𝒾𝑜𝓃 𝑒𝓉 𝓟𝒶𝓇𝓊𝓉𝒾𝑜𝓃 : Nathan (2019)

𝓝𝑜𝓂𝒷𝓇𝑒 𝒹𝑒 𝓅𝒶𝑔𝑒𝓈 : 352 pages

ℛ𝑒́𝓈𝓊𝓂𝑒́ : Au sein de la société secrète des Chevaliers de l’Insolite, deux jeunes Chevaliers, Raphaël et Raphaëlle Chêne, lycéens de 15 ans, poursuivent leur formation dans les sous-sols de la Commanderie du Louvre. Mais ils vont devoir accélérer leur apprentissage car, depuis quelques mois, des millions de personnes développent des comportements violents à travers le monde. Elles auraient été contaminées par une sorte de virus, nommé Stultitia, que nul ne parvient à contrôler…

ligne-rose

𝚂𝙴𝚁𝚅𝙸𝙲𝙴 𝙿𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴

𝒞omme le précédent tome, c’est un roman qui fait travailler le cerveau, plein d’enquêtes, de voyages dans le temps et dans les mondes, avec des personnages de plus en plus matures qui ont cette fois sur le dos une pandémie mondiale, rien que ça !

Vous pouvez trouver ma chronique du premier tome ici.

ressenti-livre

𝒥e trouve les deux tomes aussi bons l’un que l’autre, car ils sont à base des mêmes éléments, avec un rythme soutenu, des mystères à résoudre et une grande équipe qui se soutient. Dans le précédent tome, nous faisions face à un traître dans l’Organisation des Chevaliers de l’Insolite, descendante de celle des Templiers. Mais son identité n’avait pas été découverte et il continue à sévir, avec des actions plutôt horribles. Il était également question d’âmes, avec deux âmes dans un seul corps, ce qui est totalement contre-nature et qui a pour but de contrôler le monde avec « La Voix ». Ce deuxième tome est le dernier et l’on a ainsi toutes les réponses que l’on espérait, et même plus. C’est très intéressant parce qu’au-delà de l’intrigue, le roman amène une réflexion sur l’éthique et la biotechnologie, qui devient de plus en plus légion, notamment avec les clones. On sent tout de même avec la fin que les auteurs ne sont pas fermés à faire un jour une suite à cette grande saga, les possibilités d’aventures étant tellement vastes !


𝒞’est quelque chose à souligner, et que j’apprécie en fantasy/fantastique pour la jeunesse, les enfants qui sont les protagonistes principaux de la saga sont constamment entourés par des adultes et malgré le fait qu’ils soient orphelins, cela ne se sent pas. Ça leur donne une grande force et ça brise un schéma habituel en plus. Dans ce tome, les jeunes sont adolescents, aux alentours de 15 ans mais en font plus, ils sont devenus très matures et réfléchis. Des adultes les accompagnent, soit leurs professeurs au sein de l’Organisation, qui lutte contre des forces invisibles, notamment d’autres organisations qui ont des buts bien moins moraux, et que l’on a appris à connaitre et à apprécier, soit un ange dans ce tome, soit leur parrain… D’ailleurs, j’ai adoré cet ange, qui fait la liaison entre les petits groupes envoyés aux quatre coins du temps et des mondes, nommé logiquement Angelo, même si, par principe, j’ai eu des doutes sur lui au départ ! J’ai toujours autant apprécié Raphaëlle et Raphael, Arthur et Cybille. Cependant, il m’a peut-être manqué un peu plus de développement dans leurs relations, car cette fois, l’accent est vraiment mis sur l’aventure. Sparadrap, ou plutôt Grofolk, est presque mon personnage préféré cette fois ! Il est toujours aussi drôle et trop honnête, et c’était touchant de le voir évoluer dans son monde d’origine qu’il ne connaissait que par les légendes de son peuple.


𝒟onc, le traitre fomente un plan assez trash pour conquérir le monde, et l’une des phases de son plan, c’est de faire un maximum de mort en infiltrant l’âme des gens pour les pousser à faire n’importe quoi. Et ça peut toucher n’importe qui, du moins, c’est ce que l’on pense au début, et le nombre de gens touchés augmente à une vitesse dingue ! On ne trouve pas de virus, ni de vaccin à cette chose appelée Stultitia alors l’Organisation prend les choses en main. L’arrivée d’Angelo leur donne un point de départ pour résoudre la situation, et un grand brainstorming s’ensuit. Il sera alors décidé de faire trois groupes, un qui enquête sur place, un qui partira dans le passé, au temps du Roi Arthur (où j’ai adoré voir Lancelot évoluer, surtout qu’il a l’air très intelligent) et un qui va aller visiter le monde des Komolks, d’où vient Sparadrap. Tous ces moments sont bien sûr liés et les voyages nous permettent de recouper les informations en même temps que les groupes. J’ai beaucoup apprécié que nos croyances soient mises à mal, mais aussi voir Guenièvre apprendre à parler le français moderne et découvrir les coutumes du peuple Komolk, qui paraissent quand même assez teubés, il ne faut pas se mentir, mais profondément gentils !


ℳalgré les indices que j’essayais de déchiffrer au fur et à mesure, je n’ai pas trouvé le traitre avant la fin. Les révélations sont mises en place très intelligemment, et j’ai adoré me laisser porter par toutes ces énigmes, que Raphaël, comme toujours n’avait aucun mal à résoudre. J’ai particulièrement aimé celle de la tombe de Merlin, qui était au final assez simple, à condition de connaitre le latin bien sûr et de tout prendre au mot ! C’est un vrai puzzle, où tout détail a son intérêt et rien n’est laissé au hasard par les auteurs, le final fait vraiment sens ! On mélange à la fois des interrogations hilarantes avec la querelle du cointisme et du côtisme, et des réflexions très philosophiques, avec de l’ésotérisme, qui remettent en question notre perception de la science et de la société actuelle. Retenez-en qu’il ne faut jamais se fier à ce que raconte tout le monde, sans creuser plus loin, et que, bien souvent, quand vous avez une intuition négative sur quelqu’un, vous avez sûrement raison !

dix-neuf

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s