MINI-CHRONIQUES #7

couv14870047

𝒮𝑜𝓇𝒸𝒾𝑒̀𝓇𝑒𝓈Résumé

Mona Chollet – 256 pages

 

quatorze

 

 

 

𝒥’ai beaucoup aimé cet essai, extrêmement enrichissant sur la position de la femme depuis la des millénaires et surtout depuis la Renaissance, qui s’est avérée être la période où une véritable haine de la femme est née, à cause de la religion. C’est vraiment très bien documenté, il y a beaucoup de citations et de noms de femmes qui permettent de mettre en perspective l’impact de leur époque sur leur vie. Certains passages sont très lents, à cause de la densité de l’essai, mais d’autres sont vraiment puissants, notamment grâce aux exemples donnés par l’autrice et à son cynisme que j’ai beaucoup apprécié. Ça donne une dimension très humaine aux faits énoncés. C’est en effet ce que je peux reprocher à cette oeuvre, beaucoup trop lourde, manquant de mise en page, ce qui fait qu’on ne peut le lire comme un roman mais plus comme une succession d’informations très intéressantes à lire en plusieurs fois pour mieux les assimiler. Ça plaira à coup sûr aux féministes, et à ceux qui ne le sont pas, lire cela vous fera le plus grand bien, pour bien saisir la charge mentale des femmes, presque inscrite dans notre ADN tant elle est présente depuis longtemps, et il est grand temps que ça s’équilibre.


couv30596052𝒜𝓁𝒷𝒾𝑒 ℬ𝓇𝒾𝑔𝒽𝓉, 𝓁𝑒𝓈 𝓂𝑜𝓃𝒹𝑒𝓈 𝓂𝓊𝓁𝓉𝒾𝓅𝓁𝑒𝓈 – Résumé 

Christopher Edge – 226 pages

𝚂𝙴𝚁𝚅𝙸𝙲𝙴 𝙿𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴

dix-sept

 

 

 

𝒥’ai trouvé ce roman très émouvant, il aborde le deuil d’une manière très intelligente. Malgré le jeune âge du personnage principal, l’empathie vient très vite, surtout quand on a déjà perdu un proche. Ce livre jeunesse explore les aspects de la science en les vulgarisant pour permettre aux plus jeunes de comprendre, sans les prendre pour des imbéciles, puisqu’on parle tout de même de physique quantique et d’univers parallèles. Le cheminement de la pensée d’Albie est très touchant, j’estime que c’est une véritable réussite que de faire ressentir ça en si peu de pages, avec une véritable impression de sérénité à la fin. Ce roman aborde aussi le harcèlement scolaire, l’absence des parents qui ont un travail prenant dans le quotidien de leurs enfants et explique aussi à quel point il faut parfois se satisfaire de ce qu’on a, parce qu’il y a souvent bien pire ailleurs… Une jolie prise de conscience, tout en douceur !


couv20514834

ℒ𝑒́𝑜𝓃𝒶𝓇𝒹 𝓁’𝒾𝓃𝓋𝑒𝓃𝓉𝑒𝓊𝓇 Résumé

Bénédicte Boucays & Tristan Gion – 48 pages

𝚂𝙴𝚁𝚅𝙸𝙲𝙴 𝙿𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴

seize

 

 

 

𝒞et album m’avait tapé dans l’oeil par ses couleurs absolument sublimes ! Il retrace la vie du grand Léonard de Vinci, de son enfance en Italie à sa mort au Clos Lucé, en France, en passant par ses nombreuses pérégrinations durant les changements de pouvoir italiens. C’est lui-même qui narre sa propre histoire, ce qui plaira aux plus jeunes ! Les planches sont absolument sublimes et disposent de nombreux petits dessins de ses réalisations très instructives et détaillées. Je trouve l’association des couleurs dingue et la forme des dessins très jolie, j’ai eu un vrai coup de coeur pour ce type d’illustrations ! En plus, on a des petits carnets à l’intérieur détachables avec plus d’informations, et une petite maquette à réaliser à la fin ! En plus d’être un sublime objet-livre, c’est un album très pédagogique et instructif pour tous.

2 commentaires sur « MINI-CHRONIQUES #7 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s