VOYAGE #2 | ℱlorence, la ville de l’art

𝓔n plein mois de janvier 2018, je suis allée visiter Florence avec une amie. D’origine italienne et n’ayant pas pu voyager avant mes 18 ans, je rattrape le temps perdu en visitant l’Italie petit à petit. La ville de Florence m’a toujours intéressée, avec son Duomo et son nombre d’oeuvres d’art au mètre carré. Pendant trois jours, nous avons pu profiter de la douceur et de la beauté de la ville sans touristes, avec un petit bonus en allant à Pise ! Voici quelques idées si vous souhaitez y aller !

ligne-rose

𝒟éjà, privilégiez le quartier de la gare pour l’hôtel, tout est à proximité à pied, et la navette pour l’aéroport arrive là. En plus, vous pourrez visiter les villes aux alentours plus rapidement sur un coup de tête ! Bon, il faut savoir avant d’y aller qu’il n’y a pas de métro et que tout se fait à pied, le centre-ville étant interdit aux voitures ! Après plusieurs heures de marche, vous serez donc en PLS pour rentrer à l’hôtel ! Mais pas de panique, ça se fait très bien à pied, si vous ménagez des pauses !


𝙴𝚗𝚌𝚘𝚛𝚎 𝚎𝚝 𝚝𝚘𝚞𝚓𝚘𝚞𝚛𝚜 𝚍𝚎𝚜 𝚎́𝚐𝚕𝚒𝚜𝚎𝚜, c’est incontournable dans des villes artistiques comme Florence, beaucoup d’oeuvres y sont exposées et leur architecture vaut très clairement le détour. En plus du célèbre Duomo, l’église tout près de la gare mérite le coup d’œil ! Si vous en avez l’occasion, allez visiter la basilique Santa Croce, je n’ai pas eu le temps, mais elle abrite les tombeaux de Michel-Ange, Dante, Machiavel et Galilée !

ℬ𝓪𝓼𝓲𝓵𝓲𝓬𝓪 𝓢𝓪𝓷𝓽𝓪 ℳ𝓪𝓻𝓲𝓪 𝓝𝓸𝓿𝒆𝓵𝓵𝓪

Située juste derrière la gare, cette basilique est très belle, même si très chargée en émotions, je ne la conseille pas aux hypersensibles. On peut se balader dans ses cloîtres qui donnent l’impression d’être en dehors de la ville tant c’est silencieux. La place juste en face est très vivante en fin de journée, même l’hiver et vous y trouverez plein de petits restos sympas, dont un vegan !

𝓢𝓪𝓷𝓽𝓪 ℳ𝓪𝓻𝓲𝓪 𝓭𝒆𝓵 ℱ𝓲𝓸𝓻𝒆 𝒆 𝓲𝓵 𝓼𝓾𝓸 𝓓𝓾𝓸𝓶𝓸

Très sincèrement, c’est l’une des plus belles que j’ai pu voir de ma vie. Elle est tellement imposante et sublime avec son marbre vert ! Avec 10 euros (réservez sur Internet, vous serez plus tranquilles !), vous pourrez en plus profiter du Campanile de Giotto, du Baptistère Saint-Jean, de la crypte Santa Reparata et du Duomo de Brunelleschi, bien sûr. La crypte est sympathique, le Baptistère est très joli et le Campanile donne un autre point de vue sur la cathédrale, mais l’intérieur de la cathédrale à l’entrée gratuite n’a rien de sensationnel, comme quoi l’habit ne fait pas le moine. J’ai fait le Duomo et le Campanile l’un après l’autre, et c’est très déconseillé à ceux qui ont le vertige, une condition physique plutôt faible et des problèmes de santé en général. J’ai les deux derniers, mais je ne voulais pas manquer ça. J’ai bien fait, les images sont encore gravées dans mon cerveau, mais plus jamais ! J’ai cru mourir. Déjà, il y a un nombre de marches affolant, et la montée pour le Duomo est très dangereuse, j’ai failli faire demi-tour plusieurs fois et mon amie n’a pas pu monter. On monte par paliers, la montée et la descente sont par les mêmes escaliers et certains sont carrément à la verticale en plus ! Vous pourrez souffler en admirant, protégés par du verre pour éviter de tomber de 30m, l’intérieur de la coupole qui représentent l’oeuvre de Dante.


𝙳𝚎𝚜 𝚐𝚊𝚕𝚎𝚛𝚒𝚎𝚜 𝚍’𝚊𝚛𝚝 𝚙𝚊𝚛𝚝𝚘𝚞𝚝, 𝚎𝚝 𝚖𝚎̂𝚖𝚎 𝚊̀ 𝚌𝚒𝚎𝚕 𝚘𝚞𝚟𝚎𝚛𝚝, car même les ponts regorgent de surprises. L’art est présent à chaque coin de rue, sur les murs, il existe énormément de musées, à tel point qu’en trois jours, il a fallu faire un choix entre certains ! De nombreuses oeuvres recherchées à travers le monde sont exposées à Florence, et rien que pour ça ! Ce n’est pas très cher non plus, surtout pour les -26 ans, c’est le bon plan, et en hiver, vous évitez les files d’attente.

𝓟𝓲𝓪𝔃𝔃𝓪 𝓭𝒆𝓵𝓵𝓪 𝓢𝓲𝓰𝓷𝓸𝓻𝓲𝓪

On peut y voir la réplique du David de Michel-Ange, mais surtout, à mon humble avis, Persée tenant Méduse, de Cellini, que j’avais étudié en cours avant d’aller à Florence, et que j’étais ravie de voir en vrai, comme une enfant !

20180122_1137154263476350882980863.jpg

𝓟𝓸𝓷𝓽𝒆 𝓥𝒆𝓬𝓬𝓱𝓲𝓸

Ce pont datant du 14ème siècle enjambe le fleuve Arno. Ce n’est pas un pont ouvert, il y a encore des petites maisons habitées dessus mais la majorité sont devenues des jolies boutiques de bijoux plus ou moins abordables. On trouve d’ailleurs à côté un petit passage plus si secret, le Corridor de Vasari, qui permettait de relier deux palais des Médicis. C’est le pont le plus typique de Florence, et ses couleurs rappellent son grand âge.

20180123_092724217689114622600417.jpg

ℒ𝓪 𝓖𝓪𝓵𝓵𝒆𝓻𝓲𝓪 𝓭𝒆𝓰𝓵𝓲 𝓤𝒇𝒇𝓲𝔃𝓲

On y retrouve tout simplement la plus grande concentration d’oeuvres de la Renaissance.  Même si l’on a beaucoup de peintures de notre cher Léonard en France, vous en trouverez des moins connues ici, mais tout aussi belles ! J’ai surtout été impressionnée de pouvoir voir en vrai La Naissance de Vénus de Botticelli, c’est impressionnant ! D’ailleurs, on la reconnait de loin comme la Joconde, par l’affluence devant son tableau. Un lieu plein de richesses, incontournable pour les amateurs d’art, que j’ai préféré choisir à la Galleria dell’Academia. On y a en plus un panorama dingue sur toute la ville, et on peut apercevoir le Palazzo Vecchio de l’autre côté ! L’endroit est immense et très raffiné, il faudra s’armer de patience et de bonnes chaussures pour en faire le tour.

ℒ𝒆 𝓟𝓪𝓵𝓪𝓲𝓼 𝓭𝓾 ℬ𝓪𝓻𝓰𝒆𝓵𝓵𝓸

Celui-ci est vraiment réservé aux amateurs de trésors cachés, il n’est pas très prisé et vous serez tranquilles pour la visite au milieu de ses arches. Le cadre est dingue, on se sent à l’écart de tout, littéralement au milieu de l’Histoire. Je vous laisse découvrir les anecdotes qui jalonnent ce lieu, ancienne prison, avec des petits détails exposés un peu partout dans la cour. Il y a beaucoup d’oeuvres de Donatello ici, pas mal de sculptures, de tapisseries, d’objets médiévaux et de bijoux, c’est un véritable musée ! On l’aperçoit dans la série Les Médicis, si vous avez regardé (❤️) et c’était génial de reconnaitre les lieux en vrai !

20180122_1233157700600738476780898.jpg

Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de faire l’Oltrarno, plein de superbes jardins à ce qui se dit, mais n’hésitez pas à y faire un tour !


𝚄𝚗 𝚙𝚎𝚝𝚒𝚝 𝚝𝚘𝚞𝚛 𝚊̀ 𝙿𝚒𝚜𝚎, 𝚙𝚎𝚗𝚍𝚊𝚗𝚝 𝚚𝚞’𝚘𝚗 𝚢 𝚎𝚜𝚝 ! Eh oui, parce que la ville est tout près de la belle Florence, et qu’il suffit d’une petite heure en train pour y aller, pour quelques deniers. Les ruelles de la ville sont très belles, jalonnées de vieilles églises et de murs de toutes les couleurs (autre part que là-bas, ça rendrait très moche !), mais le point central est autour de la Tour, bien sûr, il y a du monde partout !

ℒ𝒆 𝓽𝓻𝓲𝓸 𝓰𝓪𝓰𝓷𝓪𝓷𝓽

Pour une dizaine d’euros seulement, vous aurez accès à l’intérieur de la cathédrale, du sublime baptistère et du Camposanto. La Tour de Pise n’est pas comprise, et pour cause, elle coûte la peau du cul ! Nous nous sommes contentées de faire les traditionnelles photos ratées d’imbéciles, mais c’était très drôle ! La cathédrale est très belle, le baptistère est vide de monde mais splendide et le Camposanto, sans être croyant, offre un véritable moment de calme et d’introspection, au milieu de tombeaux, (par terre, parce qu’en Italie, le concept, c’est de marcher sur les morts…) d’herbe et de fontaines sublimes. Vous pourrez aussi admirer sur les rives de l’Arno, l’église Santa Maria della Spina, très petite et inédite de l’extérieur, mais dont l’intérieur n’est vraiment pas dingue. Nous ne nous sommes pas non plus aventurées près de la mer par manque de temps mais les vieux monuments y sont légions !

𝒱ous êtes déjà allés à Pise et à Florence ? Qu’est-ce qu’on a raté ?

10 commentaires sur « VOYAGE #2 | ℱlorence, la ville de l’art »

  1. Jamais mis les pieds en Italie. C’est très sympa ce genre d’article, on voyage un peu grâce à toi :). La photo de la tour de Pise est très réussie ^^, tu m’as bien fait rire ! J’avoue que ma culture générale en matière d’art est quasiment nulle ^^’, pourtant, je suis sûr que cela pourrait m’intéresser de relier ça à la littérature.

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai visité ces deux villes il y a deux ans en même temps que les 5 Terres et j’en garde un super souvenir. A Florence je n’avais fait qu’une brève visite d’un jour qui ne m’a offert qu’un aperçu extérieur des monuments (sauf le musée Bargello top!) Et une folle envie d’y retourner pour en voir plus! J’avais adoré le point de vue sur la ville du haut de la colline au coucher du soleil. Pise est une petite ville charmante au delà des monuments très connus (mais superbes il faut bien le dire!). Ton article me donne envie de retourner en Italie!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s