CHRONIQUE #61 | Moxie

couv48205990Genre : Contemporain féministe

Titre : Moxie

Auteur : Jennifer Mathieu

Edition & Parution : Milan (2019)

Nombre de pages : 336 pages

Résumé : Moxie : désigne le caractère audacieux d’une personne prête à défendre ses convictions envers et contre tous. Vivia Carter, 16 ans, en a marre. Marre que l’équipe de foot de son lycée se croie tout permis. Marre qu’on impose des règles vestimentaires aux filles, mais jamais aux garçons. Marre du sexisme dans les couloirs du bahut et des profs qui ferment les yeux. Plus que tout, Vivian en a marre qu’on lui dise qui elle doit être. Vivian Carter dit STOP. Et si toutes les filles se rassemblaient pour qu’enfin sonne l’heure de la révolution ? LES MOXIE GIRLS CONTRE-ATTAQUENT !

ligne-rose

Un véritable coup de coeur, qui donne un sentiment de puissance et de compréhension à la lecture. Ce livre explique à la perfection le féminisme, sans culpabiliser ni oublier personne, avec des actions simples qui mènent à un mouvement choc.

ressenti-livre

Sorti presque en même temps que Strong Girls, j’avais participé aux concours pour gagner celui-ci, ayant entendu qu’il était plus mature. Et je ne peux qu’approuver, si Strong Girls était très agréable et sensible, celui-ci est poignant et concerne tout le monde. Il aborde le féminisme et tous ses aspects à merveille. Il dénonce le sexisme et le patriarcat, sans culpabiliser quiconque. C’est hyper important que ce genre de livres sortent, parce que vu l’âge de la protagoniste, c’est assez jeunesse pour intéresser les plus jeunes et les faire prendre conscience de la réalité mais les plus vieux se sentent totalement concernés également ! Je ne vais pas pouvoir tout détailler comme j’aurais aimé, je l’ai lu il y a une semaine et j’ai eu un gros choc psychologique le lendemain alors j’ai un peu oublié les détails. Mais l’impression qui me reste est très forte, et même si je n’aime pas la couverture, je vais le garder sur mes étagères !

Il y a un vrai côté Girl Power, qui fait du bien et qui fait presque pleurer d’émotion à la fin du roman tant ça fait du bien. En vérité, l’intrigue lycéenne du roman parait assez basique, avec une histoire d’amour, une jeune fille tout à fait normale qui a sa bande d’amies pas très reconnues au lycée, une mère seule pour l’élever… Mais tous les personnages sont très attachants et tout est fait par l’autrice pour déconstruire les clichés du patriarcat au fur et à mesure ! J’ai été souvent en colère par rapport aux actions des garçons du lycée et surtout au manque d’aide apporté par les adultes, qui laissent faire et le mette presque en avant, au lieu de dénoncer !

Capture d’écran 2019-06-23 à 17.28.17

J’ai adoré l’idée du « fanzine » de Moxie pour faire réagir tout ce petit monde, le fait que les actions soient petites et non dangereuses, mais qu’elles aient pourtant un poids monstre et montre aux autres jeunes filles qu’elles ne sont pas seules ! C’était vraiment très touchant. En plus, les actions sont hyper intéressantes, on pourrait toutes les appliquer, et j’étais éclatée de rire à de nombreuses reprises, certains personnages ont une telle répartie ! On voit la banalisation du sexisme dans la société et la peur que les femmes ont toujours au ventre parce que c’est toujours de leur faute pour les hommes et même parfois pour les femmes.

On suit Vivian, qui est au début un personnage attachant, mais très effacé, un peu en retrait par rapport au passé féministe et militant de sa mère, qu’elle admire. Au fil du roman, on la voit grandir, s’affirmer et prendre les choses en main. Son caractère change de manière très réaliste et positive. J’ai été fière d’elle comme si j’étais de sa famille. C’est un personnage que j’ai adoré et à laquelle je me suis beaucoup identifiée, ses émotions étaient retranscrites à merveille. J’ai beaucoup aimé ses amies également, différentes les unes des autres, mais aussi les autres filles, pas forcément proches mais qui sont toutes devenues attachantes et que l’on voit changer d’avis au fil des protestations. Le traitement des personnages masculins était également très appréciable. Ici, le message est vraiment celui de l’égalité, et montre le féministe tel qu’il est vraiment, c’est à dire pas de la misandrie mais juste une volonté qu’hommes et femmes soient traités au même niveau. Pour une fois, j’ai vraiment apprécié une romance, c’était super adorable et le personnage de Seth était génial. Respectueux, affirmé mais tentant de comprendre à son échelle. Il comprend bien que n’étant pas une femme, il ne peut saisir tous les problèmes des femmes et il n’est donc pas féministe, mais allié, et il saisit son rôle à merveille, en apprenant du mouvement Moxie.

C’est un roman engagé qui traite parfaitement le sujet, sans fausse note et qui donne de l’espoir !

coup de coeur

6 commentaires sur « CHRONIQUE #61 | Moxie »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s