CHRONIQUE #52 | Le Projet Vanility

couv63632454Genre : Science-Fiction

Titre : Le Projet Vanility T.1

Auteur : Marion Salvat

Edition & Parution : Le Lys Bleu (2018)

Nombre de pages : 372 pages

Résumé : En 2040, la mise au point d’un traitement nommé Centurion permet de guérir bon nombre de maladies jusque là incurables, mais avec pour effet secondaire l’obtention de capacités hors du commun. Un siècle plus tard, la méfiance entre Porteurs du Centurion et Naturels n’a jamais été aussi forte. Après avoir grandi loin du monde moderne, Maxine, jeune Porteur de 16 ans, déménage à Paris où elle découvre cette société divisée dans laquelle elle devra trouver sa place et, aidée de ses nouveaux amis, résoudre le mystère qui entoure la mort de son père.

ligne-rose

SERVICE PRESSE

Je remercie l’autrice pour l’envoi physique du roman ! Je l’ai lu en une journée, c’est une histoire très entrainante et fluide, avec un système interne très original, malgré quelques schémas récurrents.

ressenti-livre

Le monde futuriste dans lequel on plonge n’est pas à des années lumières de nous, je trouve donc assez réalistes les changements opérés, tout en reconnaissant les constructions sociales de notre monde actuel ! Ça me parait totalement possible qu’on soit sur le point de découvrir une telle avancée dans le monde médical, je pense même que ça existe déjà, mais pour les élites. J’ai bizarrement eu du mal à imaginer visuellement le Paris du futur, alors qu’il y avait pas mal de descriptions. Sauf le Tube, que j’ai très bien visualisé ! Je pense que j’aurais la même réaction que Maxine, ça me paraitrait super dangereux ! Le fait qu’elle n’ait jamais connu la ville et surtout Paris en ayant voyagé autant nous permet de découvrir son environnement en même temps qu’elle, ce qui permet une grande empathie avec son personnage. La vie dans ce nouveau monde est assez encadrée pour les Porteurs et n’hésite pas à montrer les dérives du pouvoir dans son ensemble.

J’ai adoré la diversité du roman, tant les ambiguïtés des personnages que dans les humains que nous rencontrons. En effet, il y a distinction entre les Naturels, qui n’ont pas reçu le Centurion (donc qui n’ont jamais été au bord de la mort) et les Porteurs, ou enfants de Porteurs, qui ont développé avec le vaccin des capacités surnaturels et des yeux dorés qui les différencient. Les gens en ont peur et cela crée une vraie scission, et donc des tensions très violentes qui mènent au terrorisme. Alors que les Porteurs sont persécutés au quotidien. Mais ils font peur car ils sont différents et techniquement plus forts, même si la majorité ne veulent même pas de leur pouvoir. J’ai beaucoup aimé avoir ces différents points de vue et pouvoir les comprendre par la famille de Maxine et surtout sa mère. Même les Porteurs sont différents entre eux ! Certains ont des capacités plus ou moins originales fortes, tandis que d’autres en ont assez peu importantes. On apprend à les découvrir dans une sorte d’école, qui rappelle un peu Poudlard d’ailleurs. J’ai reconnu plusieurs influences contemporaines dans le livre, c’était très sympa ! Ils apprennent à la fois à se servir de ces capacités dans la légalité, et découvrent l’aspect scientifique qui y est lié. Du coup, j’ai appris pas mal de choses à ce sujet, moi qui n’était pas du tout calé alors que ça m’intéresse beaucoup. C’est expliqué suffisamment clairement pour que tout le monde comprenne, sans nécessité de connaissances particulières.

Image de biology, chemistry, and DNA

Maxine est un personnage assez peu commun, malgré son évolution typiquement Young Adult. On la sent courageuse dès le début, elle veut s’en sortir par elle-même mais n’hésite pas à demander de l’aide, sans faire des manières. J’ai aimé son aspect très émotif et ses incompréhensions très humaines. Sa quête d’identité est très poignante. Du coup, malgré son pouvoir, elle ne m’a pas parue si différente. Même si je suis un peu inquiète après les révélations finales, j’ai hâte de voir comment elle va tourner. Ses amis la complètent à merveille, et sont aussi très réalistes dans leur construction. J’ai particulièrement apprécié Joachim d’ailleurs. Lee aussi m’a beaucoup touchée, son point de vue est très enrichissant et je suis contente qu’il ne soit pas l’imbécile que je craignais. J’ai juste été un peu déçue de ne pas découvrir un peu plus les « méchants » de l’école parce que j’ai sentie que Gabriella avait un passif, j’espère que ça viendra plus tard ! Quant à l’intrigue amoureuse, le début m’a beaucoup inquiétée, mais au final, tout va trèèèès bien, je suis terriblement satisfaite de l’orientation qu’a choisi l’autrice ! J’ai aimé aussi la présence de certains adultes rassurants autour d’eux, ils ne sont pas laissés totalement à l’abandon dans l’affaire !

Ce roman a un aspect sociétal très important, je trouve. L’autrice évoque le racisme, la tolérance, la discrimination, la peur qui mène au terrorisme… Le rapport au pouvoir et les immondices qu’on peut faire pour sont traités à merveille, avec une complexité qui permet de comprendre les problèmes actuels. L’intrigue se déroule avec une fluidité étonnante, je l’ai lu en moins de quatre heures dans le TGV ! Les actions s’enchainent avec logique et les moments d’émotion adoucissent le rythme. La fin m’est apparue un peu abrupte mais prépare à merveille la suite et les changements auxquels Maxine va devoir faire face, heureusement entourée. En effet, j’ai un petit bémol sur la jonction entre la vie à l’école et la scène finale, c’est un peu trop rapide à mon goût ! Tout n’est pas fini et il y a encore de nombreux fils à dérouler, la suite va être passionnante ! Certains schémas ne m’ont pas étonnée puisque c’est très courant en YA, ce qui m’amène à ne pas mettre une note supérieure. Je m’attendais à quelques dénouements et certains moments ne m’ont pas surprise. Cet aspect jeunesse ne m’a cependant pas dérangée plus que ça, car le côté scientifique apporte une plus-value assez rare dans le genre.

dix-sept

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s