CHRONIQUE #51 | La Revanche des Princesses

couv52893545Genre : Jeunesse

Titre : La Revanche des Princesses

Auteur : Collectif d’autrices

Edition & Parution : Poulpe fictions (2019)

Nombre de pages : 208 pages

Résumé : Les princesses ont leur mot à dire ! 6 histoires inspirantes à mettre entre toutes les mains, 6 grandes voix de la littérature de jeunesse, 6 histoires de princesses audacieuses et décalées ! Parce que les princesses ne sont pas toutes de belles endormies, de délicates rêveuses, de romantiques filles sages, ou pas seulement. Les princesses prennent leur revanche ! Ici, lassées d’attendre qu’un prince vienne enfin les rejoindre, elles partent elles-mêmes à l’aventure ! Tour à tour espiègles, courageuses et rebelles, au théâtre comme en forêt profonde, rien ne les arrête. Un beau recueil richement illustré par Kim Consigny et co-écrit par Sandrine Beau, Clémentine Beauvais, Charlotte Bousquet, Alice Brière-Haquet, Anne-Fleur Multon et Carole Trébor.

ligne-rose

J’ai acheté ce recueil au Salon du Livre, parce qu’un recueil féministe, ça me plaisait, et qu’elles dédicaçaient sur place. Elles étaient toutes adorables d’ailleurs ! J’étais sûre d’adorer, et ça n’a pas loupé ! J’ai apprécié la morale de chaque histoire, bien que certaines m’aient plus touché que d’autres ! Je vais vous chroniquer rapidement chaque histoire ! En tout cas, c’est à mettre entre toutes les mains, les messages sont géniaux ! Une destruction des clichés pour rencontrer la princesse moderne !

ressenti-livre

La Princesse est en colère d’Anne-Fleur Multon

J’adore le style d’écriture d’Anne-Fleur alors j’étais sûre d’adorer son histoire ! C’est un papa qui raconte à sa fille l’histoire d’une princesse comédienne qui veut de meilleurs rôles, pas seulement celui de la princesse en détresse ! C’est une excellente introduction au recueil, car la jeune princesse a un caractère bien trempé ! Elle se met en tête de trouver les auteurs des contes pour leur demander un rôle qui lui plairait. Mais l’on n’est jamais mieux servi que par soi-même en réalité 😏

#Charming d’Alice Brière-Haquet

On rencontre Mathilde, en sortie avec sa classe au CPP. Mais qu’est-ce ? C’est le centre de protection des princesses ! Eh oui, les princesses sont en voie de disparition, et ce centre doit les protéger des dangers extérieurs, dans leurs prisons dorées. Mais au cours de la visite, les élèves se rendent compte que les princesses sont comme des coquilles vides, sauf Raiponce, qui a toujours eu l’âme rebelle. Les téléphones y sont interdits, mais Mathilde va faire fuiter la situation des princesses pour les aider ! C’est une excellente dénonciation des zoos ou des parcs, car les princesses sont enfermées « pour leur bien » mais elles préféreraient disparaitre que d’être dans cet état là.

La Princesse aux mille et un reflets de Carole Trébor

Ari vit sur une île où le diktat de la beauté parfaite règne avec un sorcier qui manipule les esprits pour qu’ils ne cessent de regarder dans les miroirs si leur peau est assez lisse. Les souverains mettent au monde une petite fille, mais malheur, celle-ci change de couleur de peau en fonction de ses émotions ! Cachée des yeux du royaume, elle vit seule dans une tour, jusqu’au jour où elle s’enfuit vers les peuples colorés de la forêt et de la mer. Ensemble, ils vont déjouer les plans du sorcier et montrer au royaume que la peau lisse et parfaite ne doit pas être la norme, que chacun est beau à sa manière. J’ai beaucoup aimé cette histoire, la morale est assez forte tout en restant mignonne, et très émouvante grâce aux retrouvailles d’Ari avec sa famille.

La Belle et la Bête de Clémentine Beauvais

J’ai un peu moins aimé cette histoire, je l’ai trouvée un peu trash. Dans ce royaume aussi, tout est parfait et rien ne doit différer. Mais les souverains mettent au monde une guenon. La sage-femme l’emporte et découpe la peau d’un magnifique bébé blond, mais mort, pour recouvrir la guenon. En grandissant, celle-ci est très belle mais sa peau gratte ! Elle ne se sent pas bien, et cherche à s’échapper de ce corps et de ce monde formaté. Je trouve la morale assez similaire à l’histoire précédente, avec une volonté encore plus forte de liberté de la part de la jeune princesse, qui apprend à s’accepter telle qu’elle est.

La Flamme de Cristal de Charlotte Bousquet

Celle-ci était vraiment géniale ! Elle insiste sur le pouvoir de l’amour, dans un royaume un peu plus oriental ! Ana a du subir la mort de sa mère, qui lui a offert Lunn, un petit animal magique. Le royaume n’a plus d’eau, à cause d’un mauvais sorcier au pouvoir, qui a enfermé le djinn de l’eau. Ana devra le sauver et ainsi vaincre le méchant pour sauver sa famille. Car son père et sa belle-mère sont devenus mauvais aussi, à cause du manque d’eau et de l’épuisement pour gagner à peine assez d’eau pour toute le famille, dans les mines. J’ai trouvé l’ensemble très joli, le décor intéressant et le pouvoir de l’amour bien utilisé ! L’héroïne a une psychologie un peu plus poussée que dans les autres histoires, je l’ai beaucoup appréciée !

Tapisserie, jarrets dodus et dragon rugissant de Sandrine Beau

Une vraie histoire girl power ! Céleste n’est pas la princesse que ses parents souhaiteraient, mais elle en est très heureuse ! Par contre, son père fait tout contre sa volonté, n’aime pas sa licorne qui pète des paillettes et trouve toujours le moyen de vouloir lui donner des salades au lieu de lasagnes ! En plus, il ne veut pas de poils aux jambes « parce que ce n’est pas correct pour une fille ». Mais Céleste s’en fiche, et le fait bien savoir dans le royaume ! Tous les jeunes se mettent à faire comme elle, et les filles à porter du bleu ! Pas question de se marier non plus, une princesse peut bien s’occuper d’elle toute seule ! J’ai adoré le caractère de Céleste qui dit tout le temps ce qu’elle pense, féministe dans l’âme ! La fin est très intelligente aussi, j’ai aimé la réflexion vis-à-vis du dragon et la solidarité du peuple ! Chacun ses choix ! 😀

Bref, six histoires plus longues que ce que je pensais, qui permettent aux clichés de la société d’aller se faire voir, pour notre plus grand plaisir ! Je n’oublie pas bien sûr les sublimes illustrations de Kim Consigny, qui mettent en scène parfaitement les différentes histoires !

dix-huit

8 commentaires sur « CHRONIQUE #51 | La Revanche des Princesses »

  1. Même si le sujet est très sympathique et tout j’ai l’impression que ça s’adresse davantage, tout de même, à une tranche d’âge plus jeuneee :c et puis c’est surtout une question de prix pour le temps de lecture si tu voies ce que je veux dire ! Mais je suis contente que des livres de ce genre sortent 😀

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s