Vid’Auteurs #1 | Mary Sara

Mes salutations internautes ! Je me lance dans une nouvelle catégorie, après les recettes, les interviews d’auteurs ! Même si le nom concerne les auteurs, j’aimerais englober tous les créateurs, du monde du livre aux goodies littéraires, lecteurs inclus ! J’aime beaucoup découvrir la genèse des romans, les motivations des auteurs et tout simplement leurs vies. En plus de ça, ça me permet de m’entraîner pour mon futur métier, avec l’exercice de l’interview, que j’espère pouvoir réaliser sous forme de vidéos à terme. Si certains d’entre vous veulent vous y prêter, c’est avec grand plaisir, n’hésitez pas à me contacter ! D’ailleurs, si vous souhaitez évoquer un sujet en particulier qui vous tient à cœur, ça m’intéresse beaucoup !

Mary Sara a gentillement accepté d’inaugurer Vid’Auteurs et de se prêter au jeu des questions (merci 💕). Auteure du livre Anima, qui va vite devenir une saga, j’ai eu l’occasion de beaucoup discuter avec Mary et de nouer une amitié. C’est la première fois et ça me remplit de joie de pouvoir partager de nombreuses pensées avec elle. Elle a d’ailleurs souhaité mettre en valeur ses lecteurs et créer les ambassadrices d’Anima, dont j’ai la chance de faire partie, c’est un rôle qui me tient à cœur, et je souhaitais lui rendre la pareille avec cette petite interview !

Qu’est-ce que t’apporte ton métier de psychologue pour ton roman ?

Mon métier est très utile pour la création des personnages en particulier. J’utilise la théorie des archétypes, c’est-à-dire, une image partagée par tous, pour donner de la profondeur aux uns et aux autres. Comme pour chacun de nous, il y a plusieurs archétypes dans un personnage, ce qui lui permet de n’être ni bon ni méchant au sens strict du terme.

Pourquoi la fantasy ? Y a t-il une oeuvre en particulier qui t’a fait aimer ce genre ?

J’ai toujours aimé depuis enfant les différents contes et légendes du monde entier, j’étais fascinée par les différentes cultures plus ou moins imaginaires à travers le monde. Je pense que le premier livre qui m’a vraiment intéressée à la fantasy est Le Seigneur des Anneaux. Marion Zimmer Bradley était aussi une grande source d’informations sur les légendes, j’ai beaucoup lu son cycle sur Avalon. J’ai également eu ma période adolescente un peu « glauque » avec Anne Rice et Stephen King. Bien que je sois psychologue, cela ne m’intéresse pas d’écrire du développement personnel, je trouve cela un peu trop théorique.

Que penses-tu de l’auto-édition ? Quels sont ses avantages et inconvénients ?

L’auto-édition permet une grande liberté, dans les droits d’auteur comme dans les ressources. J’ai pu trouver dans mon cercle personnel pour m’entourer, comme pour la couverture, qui a été réalisée par une amie. De plus, contrairement à une maison d’édition, le contact avec les lecteurs est beaucoup plus direct et authentique, et l’oeuvre peut être éditée bien plus rapidement qu’avec le circuit traditionnel. Les véritables inconvénients de ce mode d’édition sont les lacunes en terme de distribution principalement. Le fait qu’Anima ne soit pas disponible dans les librairies occasionne un manque de visibilité. Il a du mal à se faire connaitre à plus grande échelle et l’on ne peut pas l’obtenir en main propre directement, il faut forcément passer par Internet. Il faut aussi faire sa propre publicité, chercher soi-même à toucher un public, se faire connaitre sur les réseaux sociaux qu’on ne maîtrise pas forcément au premier abord…

Comment en es-tu venue à contacter Librinova ? Que t’ont-ils apportés ?

J’ai contacté Librinova après avoir envoyé Anima à des maisons d’édition. L’avantage de Librinova était qu’il n’y avait plus d’attente pour éditer le livre. Il suffisait de déposer le PDF et la couverture pour pouvoir distribuer sur le site et Amazon. C’était beaucoup plus rapide. En revanche, même si l’équipe est absolument adorable et réactive, il n’y a quasiment pas de soutien et de support vis-à-vis de l’auteur. Cela reste une plateforme pour l’auto-édition, mais il n’y a pas d’agent littéraire à proprement parler.

Quelle est ta maison d’édition préférée ? Et celle où tu souhaiterais être éditée si ce n’est pas la même ?

Je n’ai pas de véritable maison d’édition préférée. J’aime beaucoup Gallimard et j’ai également pas mal de Pocket. La CollectionR est très intéressante aussi ! Je cherche une maison d’édition qui permettrait également de traduire mes livres, car j’aimerais qu’ils puissent aussi vivre à l’étranger.

Dans quelle mesure l’univers et les personnages de ton roman sont-ils inspirés par ta vie ?

Les enfants dans Anima sont inspirés de mes enfants, de leurs prénoms à leurs caractères. J’ai imaginé Evahny lorsque ma fille avait un an et quelques mois, et maintenant qu’elles ont presque le même âge, je reconnais vraiment l’une en l’autre. De manière générale, les personnages sont très inspirés de connaissances. Au niveau de l’univers d’Anima, j’ai souhaité représenter notre monde que je vois comme endormi, l’importance du rapport à la terre et aux animaux, l’amour qui manque dans l’actualité et l’évolution négative du monde actuel. L’idée de l’Anima vient des légendes amérindiennes selon lesquelles chacun possède un animal totem, grâce à des rites chamaniques.

D’où te vient ce rapport à la nature ? Crois-tu à la magie ?

J’ai toujours été un « enfant nature » même si par mon éducation, j’ai été coupée très tôt de celle-ci. Lorsque j’ai pu la retrouver véritablement, je l’ai aimée encore plus fort. Je suis aussi très proche des animaux, que je trouve plus sensés et sensibles, à qui l’on peut faire confiance, contrairement aux humains. Je crois en la magie, je pense qu’on la voit mieux enfant et qu’ensuite, on en est coupés à l’âge adulte. J’ai eu une période avec des lectures ésotériques et des recherches sur le sujet en grande quantité !  Je pense surtout que la magie est en chacun de nous, comme dans Harry Potter et qu’elle est dans notre quotidien, qu’il ne faut pas s’attendre à voir des licornes !

Y a t il une musique que tu recommandes d’écouter pendant la lecture d’Anima ?

Je n’écoute pas de musique pendant que j’écris, j’ai besoin de silence. Mais je recommande tout de même des musiques celtiques, qui font voyager.

Pourquoi avoir choisi les dragons comme créatures principales de ce tome ?

Parce que j’aime ça ! 😀 J’en ai toujours lu et vu partout, alors je me suis dit que si on en parlait autant, c’est que ça devait exister ! C’est une créature majestueuse, qui impose le respect. D’ailleurs, selon la branche chamanique, tous les animaux descendent des dragons !

D’où vient cette idée des enfants qui disparaissent dans ce monde ?

Cela fait écho à la difficulté qu’ont les femmes de nos jours à avoir des enfants. Avec l’endométriose qui est de plus en plus fréquente, on peut se poser des questions. Avec mon travail, je peux réaliser un grand nombre de thérapies sur la maternité et voir les différents ressentis en rapport. Les enfants sont également en train de disparaître, de perdre leur âme « d’enfant ». Ce qui fait un enfant perd sa substance, ils sont de moins en moins en rapport avec la vraie vie, il n’y a plus le côté magique à être un enfant.

Souhaites-tu faire passer un message par le biais de tes livres ?

Je ne souhaite pas faire de la « propagande » ou quoi que ce soit, mais j’aimerais qu’il y ait à travers d’Anima une meilleure connexion des êtres avec la nature, les animaux et les gens entre eux ! Il faut se connaitre soi et être la meilleure version de soi-même, se trouver, pour avoir des relations saines. Chacun est unique et la tolérance est nécessaire pour bien vivre.

Que penses-tu du système de blogs et de Bookstagram, comme critiques littéraires ?

J’aime beaucoup, j’adore rencontrer cette communauté qui partage une passion. Les rapports sont authentiques et Anima a pu toucher des lecteurs véritablement intéressés par le sujet du roman. Je n’ai pas eu d’expérience négative, s’il y a des mauvais points dans une critique, ils sont argumentés et il peut ainsi y avoir discussion, c’est assez enrichissant ! Je peux véritablement interagir avec mes lecteurs et ce n’est pas donné partout.

Tes enfants participent-ils de leurs idées à l’écriture de la saga ? Qu’en pensent-ils ? Quelles sont leurs créatures préférées ?

Ils ne participent pas à proprement parler mais je m’inspire de certaines de leurs phrases parfois. Leur imagination fait travailler la mienne, ils sont une source d’inspiration. Mon fils préfère les dinosaures et les faucons, et mon aînée aime beaucoup les fées et les anges ! Elle adore Anima, souhaite lire tous les chapitres au fur et à mesure, à déjà lu les deux tomes ! Mon fils ne veut pas qu’un Anima meure, par exemple !

Quel est le dernier livre que tu as lu ? Ton coup de coeur de cette année ?

Je ne lis pas de livres fantasy ou liés à l’imaginaire pendant que j’écris, pour éviter de copier sans le faire exprès, de trop m’inspirer d’un autre livre ou de voir que cela a déjà été fait. Je lis donc plus du développement personnel et des livres sur la psychologie, donc pas vraiment de coups de cœur ! 😅 Par contre, à force de les voir passer sur Instagram, Le Dernier Magicien et Le Faiseur de Rêves me tentent beaucoup !

As-tu d’autres projets liés à la création ?

Pas de projet littéraire en dehors d’Anima, puisque j’envisage une saga longue, d’environ 6 ou 7 tomes ! Le projet des ambassadrices vient d’être mis en place, ensuite, il y a un grand nombre de possibilités en rapport avec l’univers d’Anima. Par exemple, si un.e illustrateur.rice souhaite réaliser des créations en rapport avec les Anima, cela me plairait beaucoup !

Un petit portrait chinois ? Si tu étais :

  • Un animal et une créature ? Un loup et le phénix
  • Un endroit dans le monde ? Du moment qu’il y a une plage et un océan !
  • Un personnage historique et un héros imaginaire ? Léonard de Vinci et Sam Gamegie dans Lord of the Rings
  • Une qualité et un défaut ? La générosité et l’aversion pour le mensonge
  • Un moment de l’année ? L’automne
  • Un plat ? Une mangue bien juteuse
  • Un élément et une pierre précieuse ? L’eau et la labradorite

Vous pouvez retrouver Mary Sara sur son site internet, son instagram, où elle partage l’avancée des prochains tomes et vous procurer son livre sur Librinova ou Amazon.

Publicités

8 commentaires sur « Vid’Auteurs #1 | Mary Sara »

  1. J’ai adoré cette petite  » vie d’auteurs  » sur Mary Sara ! Je lui parle quelques fois sur Instagram et j’ai aimé découvrir son roman. J’ai découvert de nombreuses choses par rapport aux livres et à l’auteure grâce à toi 🙂 Je trouve ses inspirations très jolies. Tout cela est très inspirant en tout cas 🙂

    Aimé par 1 personne

      1. Ca changerait une interview de lecteur oui, tous les lecteurs ne sont pas pareils et surtout ne voient pas les livres de la même façon. Ce serait intéressant aussi du coup d’avoir l’avis de quelqu’un qui ne lit pas plus que ça ou n’aime pas lire, pour apporter des points de vue radicalement différents.
        L’idée me tente bien ^^

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s