CHRONIQUE #29 | Sous le soleil exactement

couv35622719Titre : Allô sorcières T.2 – Sous le soleil exactement

Auteur : Anne-Fleur Multon & Diglee

Edition & Parution : Poulpe fictions (2018)

Nombre de pages : 215 pages

Résumé : Après leur rencontre dans le tome 1, Aliénor, Itaï, Azza et Maria sont de retour en France, près de Lyon, pour y passer des vacances toutes ensemble chez le grand-père d’Aliénor, qui espère recoller les morceaux avec sa petite-fille guyanaise. Il habite dans un grand manoir aussi mystérieux qu’inquiétant, propice aux déambulations des quatre amies, à l’imagination débridée et caméra au poing ! Quand les filles y découvrent le portrait fascinant d’une princesse indienne, leur enquête commence !

ligne-rose

C’est vraiment ma saga jeunesse préférée ! J’ai encore une fois adoré suivre ces quatre jeunes filles, même si je n’ai pas eu le même coup de cœur que pour le premier tome. Pour autant, c’est toujours un véritable petit bijou de tolérance, d’amitié et de joie. Dans ce tome, on trouve un mélange d’aventure, de soleil de vacances, de chasse aux informations, de mystère, et de nouvelles relations !

ressenti-livre

On suivait le premier tome du point de vue d’Aliénor, ici il s’agit de Maria. Les quatre amies sont toujours aussi soudées et se soutiennent constamment. On retrouve donc dans ce tome la même atmosphère que dans le premier, où les filles étaient chacune à l’autre bout du monde. Elles passent ici leurs vacances dans le vieux manoir du grand-père d’Aliénor. On sent qu’il souhaite se rattraper lorsqu’il raconte des histoires à la petite bande pour les occuper mais il est tout de même acariâtre ! Par contre, j’ai adoré son « majordome » Christian, il est adorable avec Maria, c’est plutôt lui qui joue le rôle du grand-père d’ailleurs !

Je ne sais pas quel point de vue j’ai préféré pour le moment, mais je sais que celui de Maria m’a beaucoup plu. Elle est québécoise, et retrouver les expressions m’a beaucoup fait rire. Le fait qu’on ait les pensées de la protagoniste permet de s’y identifier avec facilité. Elle donne son avis sur tout et ses remarques sont constamment excellentes, ça la rend très attachante. Comme dans le premier, j’ai pu voir un vrai accent sur la tolérance et le féminisme. En effet, Maria n’a pas la taille de guêpe de ses amies, et ça la complexe beaucoup. Mais au fil du roman, on lit un vrai message de « body positive », ça fait tellement plaisir ! Et les autres filles sont constamment là pour la rassurer, ce sont vraiment les amies rêvées. En plus, les illustrations de Diglee nous permettent de s’attacher aux personnages, parce qu’elles font tellement réelles !

Dans ce tome, on rajoute un peu d’aventures ! Ce vieux manoir est plein de vieilles reliques et les filles y jouent les aventurières, pour éviter l’ennui. Elles vont y trouver un tableau représentant une femme indienne, qui n’a pas vraiment le profil de la famille. Cette dame indépendante va devenir une vraie figure symbolique pour le groupe, et impressionner tout le monde par ses aventures. C’est là que commence une véritable enquête, menée par nos reporters préférées et partagée sur les réseaux sociaux. J’ai trouvé cette recherche bien amenée et la révélation excellente ! On rencontre au cours de cette enquête de nouveaux personnages, qui apportent chacun à l’histoire et que j’espère retrouver ! Si j’avais un léger à-priori sur Nolan, il a fini par m’attendrir. Clara, étudiante en histoire, est aussi est un personnage super intéressant et haute en couleurs ! On se serait crus dans un mini-thriller, puisque les personnages se mettent en danger à plusieurs reprises et font face à des mensonges assez graves, ce qui change un peu de registre mais ajoute du piment à l’histoire.

Du coup, comme dans le premier, on lit avec plaisir un roman estimé jeunesse, mais qui s’adresse à tout le monde et véhicule des messages très importants ! Ceux-ci passent très facilement, puisque l’auteure fait en sorte de toujours y associer un message positif, un vrai roman feel-good, encore une fois !

dix-huit

#La Recette de Cookies Sans Oeufs, comme promis au Salon du Livre 😄

Pour 6 personnes :

  • 250g de farine
  • 125g de sucre
  • 80g de beurre fondu
  • une pointe de sel
  • un sachet de levure et un de sucre vanillé
  • un bouchon de rhum
  • 3 cuillères à soupe de fromage blanc
  • plein de raisins secs / de chocolat / de noix de coco ou autre sucrerie !

Puis faire reposer deux heures au frigo. Et enfin, faire cuire 10 minutes à 190°C. Dégustez sans modération 🍪

Publicités

2 commentaires sur « CHRONIQUE #29 | Sous le soleil exactement »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s