CHRONIQUE #22 | Le Livre des Portes

couv73684742

Genre : Fantasy

Titre : Galénor T.1 – Le Livre des Portes

Auteur : Audrey Verreault

Edition & Parution : Indépendant (2016)

Nombre de pages : 358 pages

Résumé : Dans un monde où cohabitent humains, elfes et inferniths – des êtres hybrides mi-humains, mi-démons – la guerre fait rage. Mené par un mage noir nommé Kendrick, un groupe d’inferniths terrorise Galénor depuis des décennies. JudyAnn, une jeune paysanne, voit sa vie changée à jamais lorsque le célèbre Edgar Grimm Mérindol lui apprend qu’elle est une géminie, sorte de magicienne qu’elle croyait pourtant disparue… Elle partira pour la grande cité de Godwynn où elle apprendra à maîtriser ses pouvoirs avec Vincent, un professeur et un vampire pas comme les autres…

ligne-rose

SERVICE PRESSE

Encore une superbe découverte ! Merci à l’auteure pour l’envoi de son livre, j’adore la couverture très lumineuse ! Cela reste un roman de fantasy qui suit les rouages du genre, mais l’univers est dense, très bien décrit et les personnages sont intéressants ! J’ai beaucoup apprécié découvrir Galénor et le monde qui l’entoure, ainsi que les différents êtres surnaturels que l’auteure a inventé. Une très belle lecture, rapide et fluide !

ressenti-livreunivers

C’est un univers très complexe, qui se construit lentement pour une meilleure compréhension. Puisque JudyAnn vivait à la campagne, dans un village aux coutumes un peu désuètes, on apprend en même temps qu’elle la réalité du monde de Galénor. Le conteur du village a raconté beaucoup de choses à JudyAnn, mais beaucoup ne s’avèrent pas vraies ou à moitié ! Elle doit vite faire le tri entre le vrai et le faux, et cela nous permet de bien comprendre les mythes qui entourent Galénor. Il y a un vrai travail d’invention ! Bien que l’intrigue soit un peu déjà vue, le monde que l’auteure nous présente est vraiment original et dense ! J’ai adoré découvrir les coutumes, les différents êtres et lieux, la magie très particulière qui circule dans ce monde !

Les descriptions aident à s’imaginer les couleurs de Godwynn, ainsi que le globe qui protège la grande ville. C’était très intéressant de découvrir tous les lieux qui entourent la capitale, avec les arbres qui ont des particularités… Ce qui ressort de ce livre, c’est que tout et tous ont une utilité ! La magie est omniprésente et rappelle Harry Potter par son apprentissage ! Les magiciens doivent se répartir en différentes « guildes » comme la guérison, la sécurité, l’alchimie… C’est très bien explicité, et les élèves doivent même réaliser des potions 😀

Les magiciens cohabitent plus ou moins en paix avec les non-magiciens et les inferniths. Ces derniers sont issus de mages noirs (cc Voldemort) et sont très variés ! C’est impressionnant le nombre d’inferniths qui existent, on dirait un vrai bestiaire ! On retrouve les sirènes, les sphinx, les vampires… Bref, ils sont beaucoup et l’auteure laisse passer un petit message à propos de la tolérance à leur sujet. De ce fait, il n’y a pas vraiment de bien d’un côté et de mal de l’autre, chacun a sa raison de faire ce qu’il fait. Je m’attendais à un certain nombre de révélations mais l’origine de JudyAnn est très bien trouvée et annonce du bon pour la suite ! J’ai bien aimé le petit clin d’oeil à notre monde, avec l’univers de Désenchanté ! En ce qui me concerne, on m’aurait dit que j’appartenais à un monde magique, je sautais dedans à pieds joints 😀

personnages

Globalement, j’ai bien apprécié JudyAnn. Elle a des réactions plausibles par rapport à ce qui lui arrive. N’appréciant pas particulièrement les histoires d’amour, je trouve souvent que les héroïnes deviennent niaises et ont des réactions débiles. Ici, je suis mitigée. JudyAnn reste elle-même et réfléchit beaucoup à ses sentiments. Cependant, elle ne déroge pas à la règle lorsqu’il s’agit de Vincent, c’est un coup oui, un coup non. Ce n’est pas comme dans la saga de la Sélection, elle ne change pas trop souvent d’avis, du coup, c’est un peu plus agréable. JudyAnn cherche beaucoup de réponses sur ses origines, sans se jeter non plus dans la gueule du loup. Un adjectif qui pourrait la caractériser pour moi, c’est réfléchie. C’est rare de voir des héroïnes qui réfléchissent deux secondes avant de se mettre en danger. Heureusement qu’elle a des gens sur qui compter, de cette manière, elle ne doit pas trop mentir. J’ai compris tous ses choix, puisque même ses peurs étaient totalement légitimes.

Vincent est typiquement le genre de personnage auquel je n’arrive pas à m’attacher. Son rôle est relativement cliché, c’est un vampire qui a donc un lourd passé vu qu’il vit depuis des siècles. Bref, je m’attendais à ce qui lui arrive, je l’ai compris très rapidement. Malgré ces facilités, l’intrigue reste très fluide et agréable à suivre. Je trouve que l’auteure a tendance à trop répéter certains détails, d’une page à l’autre, comme si le lecteur les avait oublié. C’est très récurrent jusqu’au milieu du livre, ensuite, cela se calme.

L’histoire d’amour et l’intrigue principale restent plutôt habituelles dans le monde de la fantasy. Ce qui change pour moi, c’est la relation entre les personnages principaux et particulièrement les géminis. J’ai trouvé que grâce à Mérindol, ils ressemblent à une vraie famille, alors qu’ils ne se connaissent pas depuis longtemps. Mérindol est d’ailleurs mon personnage préféré, il est très compréhensif, généreux et fait office de figure paternelle pour tout ce petit monde. C’est un personnage sur qui on peut compter. Les autres géminis ont chacun leur caractère, Daphné est évidemment ma préférée, elle est très extravertie et prend très à cœur son rôle vis-à-vis de JudyAnn. Calchas est un personnage très ambigu mais que j’ai appris à apprécier, par contre, Asmodée, je ne le sens clairement pas ! J’ai hâte de lire le prochain tome, pour voir comment tout ce petit monde évolue !

seize

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s