CHRONIQUE #17 | Les Quatre Éléments

quatre-elementsTitre : Les Quatre Éléments

Auteur : Noémie Vernier

Edition & Parution : Indépendant (2017)

Nombre de pages : 648 pages

Résumé : Région parisienne, 1981. Arthur et Lucie, deux adolescents que tout oppose sont entraînés contre leur gré sur les Quatre Éléments, des mondes parallèles qui gravitent autour de la Terre. Ils auront pour mission de mettre fin au conflit engagé par Thalès, un ancien ministre déchu sur le point de s’emparer de ces mondes suite à l’inexplicable disparition de l’Impératrice. Ils se lanceront alors dans une quête pleine de mystères et d’intrigues politiques durant laquelle ils devront affronter d’anciens souvenirs et réunir une amulette légendaire…

ligne-rose

SERVICE PRESSE

Avec un peu de retard, je viens vous parler des Quatre Éléments de Noémie Vernier ! J’ai mis du temps à le lire, pas parce qu’il était mauvais, bien au contraire, mais à cause de sa longueur ! Vu le nombre de péripéties, je peux comprendre le besoin de faire un long roman… En fait, je pense que je l’aurais eu en exemplaire physique, ça ne m’aurait pas dérangé, mais sur tablette, ça donne une impression de lenteur. C’est ce qui m’empêche de mettre la note maximale, ainsi que les multiples passages entre les époques, sans indications, qui m’ont parfois perdus ! Mais je suis bien heureuse d’avoir pu découvrir les mystères des Quatre Éléments.. !

ressenti-livre

univers

Je crois que l’univers des Quatre Éléments fait partie des plus vastes et détaillés que j’ai pu rencontrer dans mes nombreuses lectures ! Comme vous pouvez vous en douter, les personnages vont se retrouver sur les quatre éléments : le feu, l’eau, l’air ainsi que la terre. Ces éléments sont autour de notre planète et lui donnent la puissance dont la Terre a besoin pour rendre viable la vie à sa surface. C’est très bien expliqué, à l’aide de légendes complètes, on a le sentiment d’apprendre en même temps que les personnages et de découvrir de nouvelles théories sur notre existence. On s’identifie aux Terriens, tout en apprenant à connaître ces éléments. Ceux-ci ont chacun une atmosphère, des caractéristiques, des paysages bien différents et extrêmement bien décrits. Ces descriptions ne sont pas lourdes (ce qui est assez rare pour le souligner), et permettent simplement aux lecteurs de s’imaginer avec précision ce qu’Arthur et Lucie ont devant eux.

Même si techniquement mon élément est le feu, ici, je suis un peu partagée ahah ! C’est quand même l’élément où la guerre a fait le plus de ravages et où les paysages sont les moins accueillants ! J’essayais pendant ma lecture, de comparer chaque élément à un lieu fantastique, et le feu ressemble au Mordor pour moi :’) L’eau et la terre sont comme on peut les imaginer, très en phase avec leurs éléments. Sur l’élément terre, les habitants sont un peu rustres et sur celui de l’eau, on rencontre beaucoup d’êtres marins et de sirènes. J’ai beaucoup aimé le mélange constant entre les humains et les êtres fantastiques du genre gnome, troll, elfe… On rencontre un nouveau genre d’être, le clone ! Le mélange du fantastique et du futuriste, utilisés de cette manière, est brillant ! Bref, un univers extrêmement bien détaillé et bien construit ! J’aurais tellement à en dire, mais je passe mon temps à écrire des chroniques de 10km de long depuis que je lis des auto-édités, alors je vais maintenant passer aux personnages ! Sachez juste qu’on ressent la magie sur les éléments comme si on y était nous-même, c’est impressionnant !

personnages

Le début du livre est un peu fouillis, l’auteure passe d’une époque à une autre, et d’un point de vue à un autre sans en informer au préalable le lecteur. C’est un peu dérangeant au départ, et même si l’on s’y fait à terme, c’est un point qui m’a un peu dérangée. On rencontre une femme qui va raconter une histoire à sa petite-fille. Ces deux personnages n’ont pour but que de raconter l’histoire, on en apprend très peu à leurs sujets, un peu comme des narrateurs ! On a ensuite un deuxième point de vue, celui de la grand-mère dans sa jeunesse, lorsqu’elle fait la connaissance d’Arthur et d’un livre qui raconte l’histoire des Quatre Éléments. Cela permet à Arthur de se rappeler son passé, qu’il n’a jamais oublié. On dirait une mise en abîme, un livre dans un livre, c’est très particulier et très intéressant à la fois ! Dans ce livre mystérieux, on suit donc la vie d’Arthur et de Lucie, qui se retrouvent dans un pensionnat un peu glauque à cause de problèmes familiaux.

Autant vous dire que le roman se passe majoritairement sur les Quatre Éléments et dieu merci. Parce que leur vie sur la planète bleue n’est pas top et que les deux caractères des personnages principaux ne me plaisaient pas beaucoup. Un des aspects qui m’a d’ailleurs dérangé, c’est qu’Arthur tombe direct amoureux de Lucie, qu’il loue sa beauté toutes les secondes. Heureusement qu’on a la quête des Quatre Éléments, sinon cette romance m’aurait dérangée.  Dès qu’on rentre dans le vif du sujet, on occulte presque leur relation et on se concentre sur toutes les péripéties qu’ils vont vivre !

Du coup, Lucie est pour moi le personnage qui évolue le plus, avec Christie, mais ça c’est une autre histoire ! Lucie a un caractère sur Terre extrêmement désagréable dû à sa solitude, mais celui-ci va changer sur les éléments où elle va se sentir chez elle et se découvrir du courage. En même temps, t’es coincée sur une planète que tu connais pas, t’es un peu obligée d’avancer pour essayer de trouver la sortie ! D’ailleurs, j’ai pas trouvé très crédible leur acceptation lorsqu’ils arrivent sur les éléments. Genre, on te donne une mission sur un monde que tu ne connais pas, tu viens de quitter ta planète et tes habitudes limite contre ton gré et tu acceptes ? J’aurais demandé direct à faire demi-tour, surtout qu’ils n’obtiennent aucune aide du gouvernement dans leur quête.

Le caractère d’Arthur n’évolue pas. Je le trouve relativement fade, Lucie est vraiment l’élément principal, qui dirige la quête. Il ne fait que la suivre et s’éprendre d’elle constamment. Bon, il apprend vite à se battre et est nécessaire pour récupérer l’amulette qui finira la guerre, mais sinon, je n’ai pas accroché à ce personnage. Au contraire, j’ai apprécié découvrir le personnage de Thalès et celui de Christie. C’est en apprenant leurs histoires que j’ai compris le fait que le livre soit si long. Il est très rare d’apprendre à découvrir les « méchants », pourquoi ils sont devenus dangereux… C’était très intéressant et utile au déroulement de l’histoire ! J’ai, à de nombreuses reprises, aimé résoudre les énigmes disséminés dans le livre au sujet des personnages. J’adore comprendre la révélation avant qu’elle soit annoncée 😀

La fin est un peu décevante à mon goût, puisque je pensais découvrir les pouvoirs de l’amulette plus que cela. Elle est aussi relativement prévisible au niveau des personnages principaux. J’ai par contre apprécié le petit clin d’œil à l’auteur du mystérieux livre à la toute fin du livre ! En bref, un excellent roman plein de magie et de beauté, avec des mythologies particulières et bien exploitées ! Malgré un début un peu long, le nombre de pages du roman est expliqué par le développement des personnages et de l’intrigue !

dix-sept

2 commentaires sur « CHRONIQUE #17 | Les Quatre Éléments »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s