CHRONIQUE #15 | Les Mastels

couv50875073

Genre : Fantastique

Titre : Anthéa T.1, les Mastels

Auteur : Tia Wolff

Edition & Parution : Indépendant (2016)

Nombre de pages : 288 pages

Résumé : 16 ans… Le printemps de la vie ! Pour Cassandra et Max, cette phrase va dépasser les limites qu’on lui pose habituellement. Au départ, une amitié ancestrale remontant sur plusieurs générations, des amis, des cours ennuyeux, des coeurs prêts à s’emballer et des matchs de basket à gagner. Mais c’était sans compter sur les secrets de famille, sur les squelettes qui dorment dans les placards, sur les légendes qui sont parfois bien plus que ça. Un bruissement infime dans la forêt, il y a de cela de nombreuses années. Il suffira de rien, ou presque. D’un bracelet offert, pas du tout par hasard, pour chambouler leur vie. […]
ligne-rose

SERVICE PRESSE

Je continue dans ma lancée avec les livres auto-édités ! Et décidément, j’ai de la chance, je ne tombe que sur des auteurs adorables et des livres à couper le souffle ! Ce premier tome met en valeur la relation entre les deux personnages principaux, sans tomber dans le cliché habituel des meilleurs amis. L’histoire prend une dimension familiale que l’on voit rarement avec un secret qui passe de descendants en descendants. Les caractères des personnages sont particulièrement bien explicités et l’on s’attache très vite à eux. Le côté fantastique ne devient bien présent qu’à la moitié du roman, ce qui laisse le temps aux lecteurs d’apprécier la mise en place de l’intrigue !

ressenti-livreunivers

Le prologue nous met directement dans l’ambiance du livre. Il raconte l’histoire de deux femmes, les Sœurs d’Anthéa. Il y a tout de suite un rapport avec la nature que j’ai beaucoup apprécié et il est question de la survie d’un monde, celui des Mastels, qui protègent les éléments, contre les Sorciers, qui les poursuivent. La couverture, dont on comprend l’intérêt en parcourant le roman, est absolument magnifique dans ses tons pastels ! Quelque chose me dit que je vais céder à un achat physique :’) Ces deux femmes se sacrifient pour que leurs descendants puissent reprendre les choses en main quand le temps viendra. Il se passe plusieurs siècles avant que ça arrive, et c’est là que l’on fait connaissance avec les deux héros de ce tome : Cassandra et Max. Ceux-ci sont meilleurs amis depuis leur enfance, leurs familles sont très amies, et ils sont quasiment voisins, leurs maisons étant séparées d’une forêt.

Cette forêt cache d’ailleurs bien des secrets et est un point central du roman ! Puisque le roman met les personnages et leur entourage en place avant le côté fantastique, les révélations arrivent plutôt tardivement. Dès le début, grâce à cette forêt, l’atmosphère est très douce, très féerique. Cela nous permet de ressentir la magie et l’attrait des éléments avant même l’arrivée du fantastique ! Les deux jeunes gens vont découvrir leurs dons et prendre la mesure du poids qui pèse sur leurs épaules au fur et à mesure. J’aime particulièrement le fait que tout se passe en plusieurs étapes, cela nous permet d’assimiler les informations au compte-goutte, même si ce doit être insupportable pour Cassandra et Max ! On se croirait dans un jeu d’énigmes, de chasse au trésor ! Et évidemment, comme aurait pu l’annoncer le prologue, tout doit se faire en duo pour que les énigmes se résolvent ! C’est vraiment très innovant comme système, et ça passe comme une lettre à la poste ! Dès que j’ai commencé à lire, je n’ai pas vu le temps passer, la lecture est très fluide et vivante, en grande partie grâce aux personnages à mon avis.

personnages

J’ai beaucoup apprécié le fait qu’il s’agisse d’une quête familiale, que les deux jeunes ne soient pas laissés à l’abandon par les adultes. Même si les secrets de ceux-ci et les remarques de la grand-mère m’ont parfois donnés des envies de meurtre. Je me reconnais beaucoup dans le caractère de Cassandra, elle est très peu patiente et pète rapidement un câble ! Les deux personnages sont tellement complémentaires, c’est super adorable ! Je vous avoue qu’au départ, j’avais peur qu’ils se rendent compte de leur amour, avec de la jalousie, et tout ce qui va avec ! Détestant la romance, j’ai ici espéré qu’il se passe quelque chose entre les deux, c’est pour vous dire ! On ne peut pas les voir comme des frères et sœurs, des meilleurs amis.. ce sont des âmes-sœurs. Et je pense que leurs sentiments vont au-delà des catégories. Tout est tellement doux dans ce roman, et la relation entre Cassandra et Max y participe grandement !

Bien sûr, ce ne sont pas les seuls personnages, mais ils prennent une place tellement importante dans le roman ! Leurs réactions, sans être trop clichées (sauf entre Cassandra et l’autre petit con, Elias) suivent celles d’un véritable adolescent, qui voit sa vie bouleversée. C’est très réaliste et juste. Leurs âges n’étant pas si éloignés du mien, j’ai beaucoup ri pendant leurs échanges ! Leurs amis sont également vraisemblables, même si un peu moins travaillés dans ce premier tome. Vu les révélations finales, j’espère en apprendre un peu plus sur eux dans le second tome ! Techniquement, ils suivent tous un cliché existant dans les lycées du monde entier : la journaliste, le basketteur… mais ils ont une particularité qui leur évite d’être catégorisés et qui leur donne la sympathie du lecteur ! Nous avons également la bande composée du beau spécimen du lycée, que je n’ai pas senti dès le départ ! D’ailleurs, le rapprochement entre Cassandra et lui est peut-être un peu trop rapide pour être réaliste. Les réactions de Max à propos de cette relation étaient excellentes et tout à fait compréhensibles, puisqu’il savait au fond de lui que ce gars était malsain, mais qu’il ne pouvait pas aller contre la volonté de sa meilleure amie ! Au final, Cassandra aura eu sa propre expérience, et j’espère que ça lui servira de leçon ! J’ai vraiment hâte de tous les découvrir un peu mieux dans le second tome !

Je pense que le second tome me plaira encore plus, car le seul aspect qui empêche un coup de cœur ici, c’est le petit manque de fantastique. Celui-ci n’arrive que dans les 50 dernières pages, et c’est un pur bonheur, puisque les rebondissements se succèdent ! Je comprends cependant le choix de l’auteur, qui a préféré approfondir les personnages, en les rendant attachants ! C’est ce qui me donne envie de lire la suite, en plus de l’intrigue prometteuse !

dix-huit

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s