CHRONIQUE #14 | Les enfants de Pangée

couv63653706

Genre : Anticipation

Titre : Les enfants de Pangée : Naissance

Auteur : Stéphanie Aten

Edition & Parution : Hélène Jacob (2017)

Nombre de pages : 248 pages

Résumé : Corail, mal-aimée de ses parents, rejetée par ses camarades, se sent différente sans en comprendre les raisons… Lily a quatorze ans, des parents riches, et un grand avenir devant elle. Mais elle passe ses nuits à cauchemarder et ses journées à angoisser. Ex-délinquant dans les griffes d’un père violent, Rive s’est juré de se bâtir un véritable avenir… mais des accès de colère incontrôlables menacent de l’envoyer en prison. L’existence de ces trois adolescents va soudain voler en éclats, sous l’influence d’un phénomène qui les dépasse. La jeunesse se découvre alors un pouvoir particulier et un rôle déterminant à assumer pour l’avenir de l’Humanité.

ligne-rose

SERVICE PRESSE

Une auteure engagée et l’un des meilleurs romans d’anticipation que j’ai jamais lu ! Le résumé que j’ai pu voir sur Simplement n’était pas aussi descriptif que celui-ci, je me suis donc lancée dans ce livre en sachant qu’il était question du changement qui s’opère sur notre planète. Je me suis toujours sentie concernée par la nature et le mal que l’Humanité lui fait, mais ce livre s’est imposé comme une révélation. Je ne le conseille pas seulement aux fans d’anticipation, mais tout simplement au monde entier. Il s’adresse à tous, nous concerne tous et cela me désole qu’il ne soit pas plus connu !

ressenti-livreunivers

Le roman n’est pas très long mais extrêmement complet. L’univers ne change absolument pas du nôtre, au contraire ! C’est cela qui le rend déroutant puisque le lecteur se sent très concerné par l’histoire. Le monde subit la voracité des élites, concentrée sur le profit, représenté ici par les parents de Lily. Il peut être mis entre toutes les mains, tant dans celles des jeunes, qui se retrouveront dans les personnages, que dans celles des parents, qui comprendront mieux le ressenti de leurs enfants. Ce n’est pas un roman moralisateur, il dénonce simplement ce qui nous attend si l’humanité continue dans cette voie. C’est une réalité qui est décrite et c’est ce qui rend l’atmosphère inquiétante durant tout le roman. Le lecteur attend le dénouement, puisqu’il sait que la Terre va se réveiller et se décider à faire le « ménage ».

L’intrigue se base sur les jeunes, qui ont le pouvoir de faire changer les choses. On a accès au point de vue de trois jeunes, puis d’un quatrième, qui ont des vies diamétralement opposées mais qui ressentent les mêmes émotions face au monde. Ils ne se sentent pas à leur place, sont plutôt solitaires et vivent depuis quelques temps des choses bizarres, qui rendent leurs émotions incontrôlables. J’ai particulièrement aimé ce rapport avec la nature qu’ils partagent. Au lieu de se concentrer sur les humains qui détruisent la planète, l’auteure partage une vision de la nature magnifique. Lorsque Rive se retrouve en forêt avec tous les animaux autour de lui, j’étais tellement envieuse ! C’est très joli ! Les gouvernements font soudain face à un groupe, les Résis-terre, qui agissent contre des entreprises polluantes, par exemple, tout en essayant de ne pas faire de morts pour garder de la légitimité. Ce mouvement est dans la continuité d’un groupe mondial, où se réunissent des scientifiques ouverts, des historiens, et des jeunes, beaucoup de jeunes, les Pangéens. Ceux-ci discutent sur un forum de ce qu’ils ressentent, de ce qui leur arrive, et se rendent compte que leurs crises émotionnelles sont liées à l’état de la planète.

personnages

Les trois personnages principaux sont très différents mais sont profondément liés. On rencontre tout d’abord Corail, dont les parents paraissent ne pas se soucier. Elle m’a beaucoup touché, puisqu’elle ressent un grand vide, sans pouvoir se l’expliquer. Elle comprend que celui-ci est lié à la disparition de son grand-père, qui a écrit un livre annonçant les problèmes que la Terre allait rencontrer. C’est ce grand-père qui lui a permis de s’épanouir et qui est le point central de l’intrigue. Il est l’instigateur de ce forum des Pangéens, qui permet aux jeunes du monde entier de se rencontrer et de comprendre l’importance de leur rôle. J’ai beaucoup aimé ce grand-père, dont le seul souhait était de protéger sa petite-fille et qui apporte un nombre de connaissances gigantesque au roman. Ayant parcouru le monde pour comprendre l’extinction des anciennes civilisations, il en sait beaucoup, notamment sur l’avenir de l’Humanité, qui ne s’annonce pas radieux, au contraire ! Ces révélations m’ont fasciné, puisque je suis une fanatique des civilisations antiques, mais aussi parce qu’elles paraissent tout à fait réalistes et probables. Je pense sincèrement que la Terre nous a assez supporté et que notre fin est annoncée. La véracité de ses propos, et donc de ceux de l’auteur m’a souvent choquée et fait réfléchir. Les parents de Corail en revanche, m’ont donné des envies de meurtre. Ils lui mentent, ne sont pas à l’écoute, bref tout ce qu’un parent ne doit pas faire.

Lily et Rive sont amis, mais radicalement opposés. Déjà, par l’âge, elle en a 14 et lui 17. Mais ils se complètent et Lily permet à Rive de se calmer lorsqu’il a des crises de colère inexplicables. Lily est riche, extrêmement riche, mais ses parents ne sont jamais là, ce qui la rend malheureuse. Je la comprends tout à fait et c’est, je pense, le personnage le plus émouvant du roman, même si leurs émotions sont toutes d’une intensité rare. Ses parents ont battis leur richesse sur… l’exploitation de la nature en Amazonie. On sent déjà venir le gros retour de karma ! Les parents de ce roman semblent tous détestables, puisque ce sont les enfants qui sont à l’écoute de leurs émotions et qui le relate. Je pense que lorsqu’on devient adulte, on ne parvient plus à ressentir la beauté de la Terre, à cause du travail, du stress constant et du problème de l’argent, que l’on retrouve partout. Ce constat est très triste et démoralisant. Lily est le personnage qui prend le plus de risques pour les autres et qui, malgré son âge, possède un sacré courage ! Rive est le plus solitaire, il a peur de faire du tort aux autres à cause de ses crises et doit faire face à son père, un alcoolique violent. Il n’est clairement pas aidé par la vie, mais c’est celui qui va avoir le droit au plus bel étalage de beauté de la nature, qui lui donne une connexion avec celle-ci. Esteban fait son arrivée vers le milieu du roman, sa mère a du mal à ramener l’argent nécessaire et c’est un gentil jeune homme, prêt à tout pour l’aider. Il est très intéressé par la science, très curieux. C’est lui qui va découvrir que leurs « crises » sont reliées à la planète qui s’agite.

Tous ces personnages se complètent, malgré leurs différences. L’auteur montre toutes les catégories sociales et les confronte aux mêmes problèmes. Que l’on soit riche ou pauvre, quand la Terre se réveillera et voudra nous foutre dehors, on sera tous logés à la même enseigne. J’ai du mal à situer ce roman dans un genre, ce n’est pas une dystopie ni une uchronie pour moi, même s’il le deviendra sûrement dans le deuxième tome. Je décrirais ce tome comme un roman d’anticipation pré-apocalyptique extrêmement réaliste. C’est son réalisme qui rend parfois mal à l’aise parce que probable. Cela fait un peu peur pour l’avenir mais il me conforte dans mes pensées. J’ai été très concernée par ce livre, puisque je ne me suis jamais sentie en adéquation avec le monde dans lequel je vis. Je me suis beaucoup identifiée à chacun des personnages et stressais avec eux lorsqu’ils cherchaient des réponses. C’est un véritable coup de cœur, et j’estime que chacun devrait lire ce roman, parce qu’il annonce tout simplement ce que nous allons vivre si personne ne se bouge, et qu’une prise de conscience n’a jamais fait de mal à personne. Je remercie l’auteure pour sa confiance et pour cette révélation !

dix-neuf

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s