Amsterdam, ville au vert

Quand on parle de vert à Amsterdam, il s’agit rarement de recyclage (oui, je sais, quel humour). Contrairement à d’autres villes, que je ne citerais pas, Amsterdam, tout comme le pays entier d’ailleurs, est une ville très intéressée par les problèmes humanistes.

Résultat de recherche d'images pour "monnaie amsterdam"
Les « bitcoins du déchet »

Rémunéré pour trier

Le plastique se transforme en monnaie pour les habitants d’Amsterdam ! Pour le moment, cette super solution reste locale et se limite aux quartiers nord de la ville. On se débarrasse de ses déchets, avec respect pour l’environnement et en plus, on gagne de l’argent ! N’est-ce pas génial ? Et c’est tout simple ! On s’inscrit auprès de l’association Wasted pour recevoir des sacs de tri, une fois ceux-ci bien pleins (pas de gâchis), on les dépose à la benne où l’on scanne un QR code. Ensuite, on envoie une photo du sac sur l’appli correspondante et l’on reçoit une pièce virtuelle, le « bitcoin du déchet ».

L’intérêt est d’amasser une petite fortune de ces bitcoins et de s’en servir dans la vie de tous les jours. On peut les échanger dans les magasins locaux, sous forme de bons de réductions et obtenir une place de cinéma, de la nourriture en fonction de ce qui vous intéresse, parmi les 60 partenaires actuels. C’est une forme de récompense pour inciter les foyers à devenir éco-responsables.

Le plastique utile

Mais où va ce plastique, me direz-vous ? Car oui, c’est bien de trier ces déchets, mais s’ils finissent par polluer la planète, ça ne sert plus à rien. Mais l’association a pensé à tout ! Tout le plastique récupéré va être recyclé et réinjecté dans la ville ! L’association Wasted fabrique des blocs à partir de ces déchets, qui vont se transformer en mobilier urbain, comme des bancs publics ou des pots de fleur ! L’initiative éco-responsable a déjà réuni depuis deux ans près de 15 tonnes de plastique ! C’est équivalent à 500 bouteilles d’eau par jour quand même ! Les foyers se sont très bien adaptés à ce principe, qui ne fait que des heureux, et ont évolué de manière à utiliser moins de plastique. Le succès étant grandissant, le plastique n’est maintenant plus le seul matériau à être recyclé : papier, textile et verre se sont joints au projet ! Plus qu’à espérer que ce projet s’étende au-delà des frontières et que chacun puisse en bénéficier !

Ça vous tenterait, vous ? 😀

2 commentaires sur « Amsterdam, ville au vert »

  1. Excellente initiative ! Au Japon, à partir des déchets, on fabrique… des plateformes sur l’eau aux abords de Tokyo sur lesquelles on recycle et trie les déchets ! Dans la ville de Shikoku, on tend vers le « zéro déchet ». Je trouve super que partout dans le monde de telles mesures soient prises, ça devenait urgent. Bien sûr, il faudrait les étendre partout, mais un certain chemin a déjà été parcouru.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s