CINÉ #2 | Wonder Woman ðŸ¿

cinema

Titre : Wonder Womanwonderwoman

Producteur : Patty Jenkins

Sortie : 15 mai 2017

Acteurs principaux : Gal Gadot & Chris Pine

Synopsis : C’était avant qu’elle ne devienne Wonder Woman, à l’époque où elle était encore Diana, princesse des Amazones et combattante invincible. Un jour, un pilote américain s’écrase sur l’île paradisiaque où elle vit, à l’abri des fracas du monde. Lorsqu’il lui raconte qu’une guerre terrible fait rage à l’autre bout de la planète, Diana quitte son havre de paix, convaincue qu’elle doit enrayer la menace. En s’alliant aux hommes dans un combat destiné à mettre fin à la guerre, Diana découvrira toute l’étendue de ses pouvoirs… et son véritable destin.

ligne-rose

Oui je sais, je suis très en retard ! Ça va faire quasiment deux mois que je l’ai vu maintenant ! J’adore les films / séries de super-héros, quel qu’il soit ! Comme tout le monde, je connaissais Wonder Woman comme l’une des seules femmes dans cet univers et dès que j’ai vu la bande-annonce, j’ai su que je voudrais le voir. Il est selon moi, très bien réalisé, avec des héros attachants. La beauté des décors et des couleurs ne rajoute que du plus à l’histoire. Pour un blockbuster, ce fut une vraie bonne surprise !

Je ne suis pas une professionnelle des chroniques de films, ça risque donc d’être un peu brouillon. Avant tout, j’ai particulièrement apprécié la représentation de la femme dans ce film, avant celle d’héroïne. En effet, on suit l’histoire de Diane, princesse des Amazones, dans ses origines, lorsqu’elle ne connait rien à son pouvoir et qu’elle n’est pas encore Wonder Woman. Gal Gadot joue très bien les différentes faces du personnage. Elle m’a plusieurs fois fait rire avec ses expressions, quand elle joue à l’ingénue, en arrivant dans le monde des hommes. Malgré le contexte historique qui est celui d’une guerre meurtrière, le film parvient à rester frais et parfois drôle. Lorsque Steve Trevor « Ã©choue » sur l’île et sort des bains (j’étais jalouse d’ailleurs, l’ancêtre du spa !), le double sens avec la montre m’a fait exploser de rire.

steve-diane

On peut constater une réelle évolution chez les deux personnages, surtout chez Diane. Au début, elle ne connait rien, elle fait un peu crédule, à croire que tuer Arès arrêtera la guerre. Mais peut-on lui en vouloir ? Si seulement ça pouvait marcher comme ça ! C’est surtout grâce à cette attitude que je l’ai trouvé attachante. Elle a de réelles convictions, croit en l’amour avant tout. J’ai vraiment adoré son personnage. Steve, même s’il ne la croit pas, fait tout pour la protéger. D’un côté, il a vu l’île des Amazones, donc le doute s’insinue un peu dans son esprit. Diane n’en fait qu’à sa tête et n’a, en réalité, aucun besoin de protection, d’où le film à visée plutôt féministe et indépendante. Même si la fin ne me satisfait pas, je la comprends. J’apprécie la morale, elle m’a beaucoup touchée.

405773.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

La réalisation est excellente, les actions s’enchaînent sans arrêt, et nous entraînent dans un rythme effréné. Les acrobaties que réalise Wonder Woman accentuent cette impression, ça ressemble à de la danse tant les chorégraphies sont bien effectuées. Même s’il y a un peu trop de ralentis, ça donne de l’intensité aux scènes. Couplée à ces mouvements, une bande-son démentielle ! Elle est très adaptée aux différents moments, qu’ils soient émouvants ou pleins d’action ! Tout s’enchaîne de manière naturelle et fluide, on ne voit pas passer le temps.

351740.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Rien qu’en regardant l’affiche du film, je suis tombée amoureuse. Les couleurs sont magnifiques ! Même si elles sont plus ternes dans le monde des hommes (en même temps, c’est la guerre), c’est sur l’île des Amazones qu’on les admire le plus. L’équipe a choisi une Île italienne afin de représenter l’île grecque de Themyscira (je veux tellement y aller ! 💕). On a vraiment l’impression de se retrouver dans l’Antiquité, dans une petite bulle temporelle où rien ne change jamais. J’ai trouvé que ce décor est un atout majeur du film. Même si on ne le voit qu’au début du film, il m’est resté en mémoire tout du long. Les costumes des Amazones sont très jolis, ils font très élégants tout en restant utiles pour le combat. Celui de Diane en tant que Wonder Woman est particulièrement beau, même si j’ai eu un petit coup de cœur pour sa cape !

En bref, j’ai adoré ce film, à la fois psychologique et touchant. Le fait qu’une femme soit mise en avant et n’ait besoin de personne est très agréable, cela arrive rarement. Une jolie morale en ressort, il faut donner de l’importance à l’amour et non à la haine. Il a une véritable résonance face aux événements du monde dans lequel on vit.

🌕🌕🌕🌕🌕/5

Un commentaire sur « CINÉ #2 | Wonder Woman ðŸ¿ »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s